•  

     

    Un pont sur une rivière

    Pont sur une rivière Louis Bonamici

    Deux raisons pour ce choix : le pont, j'ai un intérêt particulier pour les ponts, leur histoire, eux qui relient les lieux et les hommes. Et enfin la technique du couteau si bien maîtrisée par Louis Bonamici - une technique que j'ai retrouvée il y a un an environ et que j'ai adoptée, tout en étant loin de la maîtriser aussi bien. J'aime particulièrement le rendu de l'eau et sa transparence. 

    Louis Bonamici, "né Luigi Bonamici le 13 janvier 1878 à Livourne (Italie) et mort le 12 mars 1966 en France, est un peintre français d'origine italienne." Wikipedia

    Sa renommée de son vivant lui permettra de vivre aisément de sa peinture, mais il reste un peintre connu et apprécié surtout dans le sud de la France où il s'était établi. Il est connu surtout pour ses marines, il sera nommé peintre de la marine en 1921.

    Pour le tableau du samedi :

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions, deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne

    Retrouvez toutes nos participations sur le blog de Lilou : "Lilou Soleil"

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Sculptée par le hasard de la décrépitude de ce mur,

    je la vois cette silhouette féminine,

    vous aussi ?

     

     

    Pour le clic clac du vendredi avec Tortue sur son blog "De Tortues en aiguilles"

    Le Clic Clac , c'est une photo publiée le vendredi pourvu qu'elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine...

     

     


    4 commentaires
  •  

    A la suite des articles déjà écrits sur la question des rapports entre peinture et photographie, pour moi ils sont très serrés, je peins d'après des photographies que je prends. Il y a bien longtemps que j'ai renoncé à peindre en extérieur et mes derniers essais m'ont confortée dans ce choix.

    Là il s'agit de ce que j'appelle un "avant-après". La photographie me sert de mémoire pour conserver celle de lieux qui ont beaucoup changé. Comme la promenade au bord du Rhône entre Guilherand et Soyons. Avant elle ressemblait à ça,

     

    De la photographie à la peinture et de la peinture à la photographie

     

    J'ai perdu la photographie qui avait inspiré cette petite huile, heureusement que je m'en étais inspirée...

    Je suis retournée sur les lieux pour une nouvelle photographie, et cela donne ça :

     

    De la photographie à la peinture et de la peinture à la photographie

     

    la route a remplacé le chemin, et le stade, avec ses constructions, a remplacé les champs.

    Je fais donc ici un parallèle à l'envers.

    Pour expliquer mon choix, je suis très mauvaise en mise en place et la photographie, non seulement me permet de travailler tranquillement à l'intérieur, mais aussi me fournit un cadrage que je sais plus facilement trouver avec elle.


    6 commentaires
  • Je me fais plaisir en publiant une œuvre de Camille Corot grâce au thème de cette semaine "et au milieu coule une rivière".

     

    Un Corot pour le tableau du samedi

    Celui-ci représente une liseuse se tenant sur une rive ombragée, il date de 1839 et fait partie des collections du Musée des Beaux Arts de Reims.

    On peut considérer Corot comme LE PEINTRE des rivières, des rivières tranquilles et des paysages calmes et verdoyants. Bien que de facture classique, ses tableaux évoluent peu à peu vers les prémisses de l'impressionnisme. Il faut rappeler que Corot est le fondateur de l'école de Barbizon, terme par lequel on désigne un ensemble de peintres qui sont venus peindre "en extérieur" dans la forêt de Fontainebleau, plus qu'un style ou une véritable école, il s'agit donc plutôt d'une démarche.

    Pour le tableau du samedi :

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions, deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne

    Retrouvez toutes nos participations sur le blog de Lilou : "Lilou Soleil"

     


    15 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

    Place des Clercs à Valence, une plaque commémore l'existence de l'Université de la fin du Moyen-Age jusqu'au XVIIIe siècle. Il reste un peu d'eau de pluie dans les creux du blason de la ville, assez pour que le pigeon se désaltère.

    NB : Les 2 photos n'ont pas été prises le même jour...

     

     

     

    Pour le clic clac du vendredi,

    Le Clic Clac , c'est une photo publiée le vendredi pourvu qu'elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine...

    un  challenge proposé par Tortue sur son blog,

    http://detortuesenaiguilles.eklablog.com

     

     


    5 commentaires
  •  

    La chaleur est arrivée et avec elle l'envie de fraîcheur, quoi de mieux qu'une eau limpide et son doux bruit pour que la chaleur se fasse plus supportable,

     

    Le tableau du samedi de juillet : des rivières pour nous rafraîchir...

     

    Pour les 4 et 11 juillet, le thème proposé pour le tableau du samedi est donc :

    "et au milieu coule une rivière"

    oui j'aime bien donner des titres de films lorsque je peux...glasses

     

     

    Les enfants et leurs animaux protecteurs de Kevin PetersonLe samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions,deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne que nous n'oublions pas...

     

    Toutes nos participations sur le blog de Lilou, Lilou Soleil

     

    PS : si vous avez des idées, des envies, je commence à être un peu à court...


    10 commentaires
  •  

    Depuis son origine, la photographie entretient des liens étroits avec la peinture, et dans mes recherches pour illustrer le thème de cette semaine, "nos loisirs préférés", je suis tombée sur un article qui met en parallèle le daguerréotype et les portraits en peinture de la même époque, le rapprochement est plus que troublant, les premières photographies reprennent les codes de la peinture.

    La peinture et la photographie - suite pour le tableau du samedi

     

    à gauche, Daguerréotype retouché au pinceau Kate McDougall 1848 Ottawa Bibliothèque et Archives Canada et à droite : Jean-Auguste-Dominique Ingres – Portrait de madame de Senonnes 1814 Huile sur toile

     

    Peinture-Photographie : perspectives historiques d’une relation ambiguë
    1 – Le daguerréotype : objet photographique, image relique. 9lives-magazine.com/

     

    Je ne pouvais pas éviter de mettre en parallèle mes deux loisirs préférés, la photo et la peinture, si complémentaires dans mon travail. La photo m'a suivie pendant le confinement, j'ai  pu en prendre un peu, mais surtout j'ai eu le temps de faire des recherches dans mes nombreux fichiers.

    La peinture, même si elle me tient à cœur, m'est moins indispensable et je l'ai abandonnée avec la fermeture de l'atelier. Il faut dire que je ne suis pas installée pour ça.

     

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions, deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne

     

    Toutes nos participations sur le blog de Lilou, Lilou Soleil

     

     

     

     


    13 commentaires
  •  

     

    Les baigneuses de Craig Hanna

    THE BATHERS, acrylique et encre sur perpex 2012 Craig Hanna

     

    Elles m'ont tapé dans l’œil ces baigneuses,  loin des formats standardisés de la mode, sauf par leur maigreur... C'est l'occasion aussi de parler d'un peintre contemporain qui est retourné aux codes classiques en les détournant avec les techniques actuelles (notamment la peinture sous plexiglas) et surtout nos préoccupations, ici l'apparence. Lorsqu'on ne répond pas aux standards, on se sent fragilisé, on a peur de se montrer. 

    Je me reconnais tellement en elles. Moi qui aime tant l'eau et attend avec impatience de pourvoir retourner à la piscine, je l'appréhende aussi, car il faut se montrer telle que l'on est, avec un corps changé par l'âge, portant les traces de tous les aléas de la vie, et, il faut bien le dire, si défiguré, que l'on ne se reconnait pas. J'attends donc l'été, la chaleur aussi, pour y retourner. Il y a même des périodes où il n'y a que peu de monde... A condition que l'on puisse partir en vacances. C'est un peu mes vacances à moi.

     

    Graig Hanna sur Wikipedia

    https://fr.wikipedia.org/wiki/H._Craig_Hanna

     Né aux États Unis en 1967 il vit et travaille en France. 2012, l'année de cette œuvre, semble avoir représenté un tournant dans  son travail.

     

    Pour le tableau du samedi, pour ce samedi et le suivant le thème est :

     "Nous sommes sortis du confinement et avons repris une vie presque "normale". Alors, en avez vous déjà profité pour reprendre certaines de vos activités de loisir préférées, attendez vous l'été pour certaines (activités), comme moi, la natation " 

     

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions,deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne que nous n'oublions pas...

     

    Toutes nos participations sur le blog de Lilou, Lilou Soleil  


    24 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires