•  

    L'artiste Gordon Young connait le pouvoir des mots. Ils les enferme dans ses sculptures, gravés dans la pierre ou le bois . En 2000 il a offert à sa ville natale, Carlisle, à la frontière entre l'Ecosse et l'Angleterre, une pierre gravée.

     

    LE POUVOIR DES MOTS

      La pierre de Carlisle sur le site de l'artiste
    http://www.gordonyoung.net/

    C'est bien dans et sur la pierre que l'homme a commencé à s'exprimer et pour les civilisations anciennes nous sommes heureux de pouvoir déchiffrer leurs messages qui nous aident à les connaître mieux. Ainsi pour la pierre de Rosette, qui a permis de déchiffrer les hiéroglyphes, ou pour la pierre de Rök, fragment de mythologie  nordique en caractères runiques.

    LE POUVOIR DES MOTS

    La pierre de Rosette  fait toujours rêver - ses dérivés au Brutish Museum

    Alors, il est possible de comprendre ceux et celles qui aujourd'hui encore veulent laisser leur trace dans la pierre (en proportion, y a t-il plus d'hommes que de femmes qui pratiquent le graffiti ??? Je n'ai pas cherché la réponse à cette question). Dans tous les lieux touristiques, certains ont laissé leur trace, nom, date... Dans d'autres lieux, plus secrets souvent, on peut trouver des déclarations d'amour, des traces plus touchantes, moins mégalos 

     Aujourd'hui c'est sur internet, sur les blogs et ailleurs que nous laissons nos traces. Celui-ci est mon quatrième (le sixième si l'on compte ceux que j'ai supprimés). Il se veut une alternative à "Encrer le Monde" que la bascule vers la nouvelle plateforme d'Overblog a totalement dénaturé. Ici, je veux parler du pouvoir des mots, je veux y croire, et de celui des images aussi.

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique