• Des économies en changeant de police d'écriture ?

    Je reviens un peu à la typographie, héritière de la calligraphie, voir ICI , pour parler d'un phénomène. Et là il s'agit d'un tout jeune garçon, Suvir Mirchandani, un collégien de 14 ans, originaire de Pittsburgh en Pennsylvanie, qui a publié une étude prouvant qu'en changeant de police d'écriture l'état américain pouvait économiser plusieurs millions de dollars. Au lieu du traditionnel Times New Roman, il suffisait d'utiliser la "Garamond"... Et on fait ainsi de substantielles économies d'encre. 

    "Le collégien précise que «l'encre est deux fois plus chère qu'un parfum français pour la même quantité». CNN a vérifié: un petit flacon de Chanel No. 5 coûte 38 dollars, là où la même quantité d'encre Hewlett-Packard coûte 75 dollars…" http://www.lefigaro.fr

     

    Des économies en changeant de police d'écriture ?

    Et c'est justement de la Garamond qu'il était question dans l'article sur Philippe Apeloig. Ce typographe est l'un des défenseurs de ce caractère,  du nom du graveur Claude Garamont (vers 1480-1561), le plus parfait selon lui.

    "Les Garamond de la famille des Garaldes, par opposition à Humanes et Réales datent du 16e siècle. En rupture avec le dessin des Humanes. Celles-ci sont finalement l'œuvre de dessinateurs qui à l'aide du Pantographe reportaient sur les poinçons un tracé finement exécuté au contraire des caractères Humanes qui pouvaient être encore l'œuvre de scriptoriums, tracés à la plume sur du velin. Au vingtième siècle nous nous sommes retrouvés grâce à la volonté de fondeurs audacieux et plus tard aux courbes de Béziers avec environ 5-6 déclinaisons de l'original dessiné par Claude Garamont." http://paris.blog.lemonde.fr.

    Des économies en changeant de police d'écriture ?

    Claude Garamont - Wikipedia

    Claude Garamont, souvent orthographié Garamond à cause de son pseudonyme, Garamondus, était un graveur, imprimeur et fondeur de caractères français. Le monde est petit !

    Le caractère a évolué depuis, redessiné par Francesco Simoncini , la fonderie Stempel devenu plus tard Linotype ; en 1922 par Fritz Max Steltzer à Salfords ; Tony Stan en 1970 dessiné pour International Typeface Corp à New York ; et enfin celui d'Adobe, dessiné par Robert Slimbach à San Francisco en 1988...  Voir le dessin de la lettre G plus haut.

    Le Garamond sur le site qui  lui est consacré par le Ministère de la Culture :
    http://www.garamond.culture.fr/

    Note : Garamont désigne l'homme, en respect à son patronyme et Garamond le caractère d'imprimerie et la police de caractère.

    « La devise de Saint ColombanMétiers d'art 2014 »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 4 Avril 2014 à 09:32

    J'ai vu le reportage, j'ai pensé à toi qui avais parlé de cette police Garamond.
    C'est intéressant pour ceux qui impriment beaucoup, et l'Etat qui cherche tant à faire des économies devrait en tenir compte.
    Passe une belle journée, amitiés.

    2
    Vendredi 4 Avril 2014 à 09:56

    C'est valable aussi pour nous. J'ai déjà remplacé le Times New Roman dans mes courriers par la Garamond, même si j'imprime peu. glasses Ceci dit je trouve aussi que le prix des cartouches d'encre est prohibitif, au bout de quatre j'ai déjà dépassé le prix de mon imprimante. Belle journée à toi aussi.

    3
    Lundi 7 Avril 2014 à 10:19

     

    Ce n'est qu'en lisant ton article que je prends connaissance de l’intérêt économique de cette police. Je n'utilise que l'Arial et je n'ai jamais beaucoup en besoin d'imprimer ici à mon domicile. 

    Entre 1986 et 2013 j'ai passé ces années dans mon administration informatisée sans qu'il ait jamais été question de cette police Garamont économique... Excellent article informatif. 

    Bonne journée, Marc de Metz.

    Merci pour ton commentaire sous les photos de cette villa allemande imposante par sa taille et originale par ses colombages que nous avons ici le long de la Route de Borny.

    A bientôt.

    4
    Lundi 7 Avril 2014 à 10:34

    Oui, il faut un jeune américain pour que nous prenions conscience de l'intérêt de cette police créée par un  graveur français.  Heureusement , les typographes s'y intéressent, eux. C'est vrai qu'ils sont plus sensibilisés à la belle écriture que les administratifs. Moi aussi j'ai œuvré au sein d'une administration et c'est le Times New Roman qui nous était préconisé. Pour mes blogs j'utilise Georgia, plus ronde que l'Arial. Bonne journée et belle semaine à toi Marc et merci pour ce commentaire.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :