• Et encore...

    Contrairement à toutes les illustrations de ce blog, certaines reproductions ne peuvent être agrandies par un clic de souris.

  • En  attendant Noël

     

    Dans les rues de Valence, le Père Noël posait avec nous... et son chien. Mais ce qui nous intéressait, c'était de monter sur la Vespa.


    votre commentaire
  •  

     

    Humeurs

     

    • Fluides
    • Elles se diluent
    • Circulent
    • S'équilibrent
    • Ou se contrarient.
    • Légère
    • Vagabonde
    • Bonne
    • Ou noire
    • L'humeur est variable
    •  selon le jour, l'heure,
    •  le temps qu'il fait ou ne fait pas.

    votre commentaire
  • Attente

     

    Longtemps j'ai attendu

    Guettant par la fenêtre

    L'ombre de ta venue

    Mais la rue est déserte

    Le bruit entendu

    Trompant une inutile alerte

    N'est pas celui de tes pas

     

    Sculpture Marie-José Dumon

    Texte Fardoise 2008 pour mon ancien blog "Encrer le Monde"


    2 commentaires
  • Quand écrire devient un luxe

     

    Au moment des cartes de vœux, la Poste annonce une augmentation historique de ses tarifs :

    • plus dix centimes pour le tarif prioritaire, qui passe de 0.66 à 0.76 €
    • plus  7 centimes pour la lettre verte qui passe de 0.61 à 0.68 € et pour le tarif lent qui passe de 0.59 à 0.66 €

    La raison invoquée : compenser la baisse d'activité. Pas certain que ce soit comme cela que l'on va inciter les gens à écrire d'avantage...

    Pour mémoire lorsqu'on est passé l'euro, le timbre tarif prioritaire affichait 0.46 euros, soit 3.02FF. Aujourd'hui il nous faudrait payer 4.99 F, près de cinq francs... 

    Pour ma part j'utilise surtout le tarif vert, qui  privilégie  le choix d'un autre mode d'acheminement, par voie terrestre et non par avion. En prévision de tous les courriers que je vais de voir envoyer pour notifier mon changement d'adresse, mais aussi des cartes de vœux, j'ai fait le plein de timbres.

    A cause de mon déménagement j'ai du aussi envoyer bon nombre de recommandés, je n'ai pas fait le total, mais cela doit avoisiner les cinquante euros.  Alors, oui,  j'ai un peu la nostalgie de la Poste lorsqu'elle était un vrai service public.

     


    2 commentaires
  • Modestie

    William-Adolphe Bouguereau (1825-1905) en peint une allégorie en 1902, bien dans le goût de l'époque, c'était alors l'une des vertus premières qu'une femme devait arborer.

    A modestie, le "Robert" nous dit : « Modération, retenue dans l'appréciation de soi-même» .

    Alors, lorsque Aragon chante par la voix de Léo Ferré :

    « Tout le monde n'est pas Cézanne, nous nous contenterons de peu »,

    lorsque Marguerite Yourcenar cite Goethe dans « Les Yeux ouverts » : « Si j'avais su combien il y avait de grands livres dans le monde, je ne me serais mêlé d'écrire, j'aurais fait autre chose » . Et Marguerite Yourcenar d'ajouter : « il aurait eu tort,car nous aurions beaucoup perdu... Elle ajoute aussi qu'il « savait au fond le peu qu'est la littérature, le peu qu'elle vaut » ; et à propos de son œuvre personnelle, « Et puis, vraiment, une œuvre littéraire de plus ou de moins, dans un monde qui regorge de chefs-d’œuvre... »

    S'agit-il de vraie modestie, d' orgueil déguisé ?

    L'important est qu'il reste de vraies personnalités au dessus du chaos de notre époque FORMIDABLE.

     

    Article repris depuis mon blog "Encrer le Monde", supprimé.

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique