• En cette période de soldes c'est bien le moment d'agrandir sa collection de chaussures. En cherchant tout autre chose je suis  tombée sur la banque de donnée du musée de la chaussure de Romans, un magasin de chaussures immense et qui couvre tous les siècles, tous les continents... Le rêve lorsqu'on est comme moi collectionneuse. J'entends déjà doucement ricaner dans les chaumières, oui, toutes les femmes le sont.... Cela reste à prouver !

    Chaussure à son pied

    c'est un peu de cela dont je rêve en ce moment, les talons en moins :-)

    Cela ne s'explique pas, moi je suis tombée dedans, la preuve :

    Chaussure à son pied

     

     

     

     

     

     

     

     

     une nouvelle paire de chaussures et je passais mon temps à regarder mes pieds.

     

    Le musée de Romans présente, dans ses collections et lors d'expositions comme celle consacrée à  Pierre Yantorny, des chaussures de rêves,  dont même les stars peuvent rêver, 

    Chaussure à son piedMais ce n'est pas tout, l'histoire de la chaussure, depuis l'Antiquité et partout dans le monde est retracée ici, pour en voir plus : http://www.ville-romans.fr/mon-quotidien/culture/165-le-musee-international-de-la-chaussure.htm


    4 commentaires
  • "Fatale", est un film de Louis Malle. Juliette Binoche est  cette femme fatale pour qui Jeremy Irons perd la raison.

     Fatale

    Nouvelle Ève, femme vivante, mais libérée et paire comme Lilith, elle ouvre l'urne de Pandore et le savoir anéantit l'homme. L'homme qui n'aime pas se reconnaître en ses faiblesses que la fatalité lui renvoie. Et c'est la chute, la fuite sans fin pour la femme, l'enfermement dans l'enfer.

     Eve la blonde, la blanche, n'en finit plus de tenter l'homme :

    Fatale 1

    Lilith la rousse l'ensorcelle par ses sortilèges,

    Fatale 2

    Qu'elle s'appelle Lolita, Loulou,

    Fatale3

    ou tout simplement Lilith,

    Fatale  4

    c'est bien le même mythe de la femme qui se perd en perdant l'homme.

    Quelle femme peut prétendre être deux : l'épouse,  la blanche (la pure) et la femme de l'ombre (la tentatrice, la femme serpent)  ? 5

    ___________________________________________

    1.   l'Ève d'Autun – belle effrontée pour une église romane.
    2. Lilitu – démon femelle Sumérien
      Pour le détail des mythes qui enferment l'image de la femme dans un rôle plutôt démoniaque vous pouvez consulter Wikipédia, basique, mais clair sur un sujet qui est loin de l'être. La mode du démoniaque est toujours d'actualité, il vous suffit de taper « Lilith » et vous serez convaincus.
    3.  Louise Brooks dans « Loulou » de Pabst
    4. Jean Seberg dans « Lilith » de Robert Rossen
    5. La chanteuse française Eve Angeli pensait pouvoir être cette femme là et devait incarner Lilith au cinéma dans le film homonyme de Jacques Beynet. La sortie était prévue en 2009. C'est surtout le démon femelle que l'on retrouve dans les personnages de Lilith de diverses fictions telles Supernatural ou True Blood.

    NB ; article repris depuis "Encrer le Monde"


    4 commentaires
  • Comme il existe un pouvoir des mots, voir mon premier article sur ce blog, ICI, il existe un pouvoir des images, plus fort encore sans doute.

    Ainsi les illustrations d'un livre pour enfants que j'ai reçu en cadeau alors que j'étais encore à l'école primaire - et que j'ai toujours - m'ont fait à jamais entrer dans l'histoire et la mythologie de la Grèce antique. Ce livre c'est l'Iliade et l'Odyssée,

    Le pouvoir des images

    Je suis ainsi entrée de plein pied dans l'univers des Dieux et Déesses de l'Olympe et l'histoire des héros grecs, avec un faible pour Achille, l'indomptable :

    Le pouvoir des images

    et déjà, j'éprouvais moins d'intérêt pour l'épisode du cheval puis les pérégrinations d'Ulysse.

    Le pouvoir des images

    Et c'est bien grâce aux illustrations à la fois respectueuses et originales que j'ai pu ainsi entrer dans cet univers. Les mots et le récit sont venus ensuite.  Il faut dire que l'édition pour enfants est d'une très grande richesse, cela ne s'est pas du tout infirmé depuis, bien au contraire, et d'une très grande qualité, elle est loin d'avoir la reconnaissance qu'elle mérite. Je ne peux que souhaiter aux enfants d'aujourd'hui d'aussi belles rencontres avec des livres.


    2 commentaires
  •  

    Broderies

    Fils organisés en fleurs

    en rubans :

    tous les motifs

    possibles et imaginables

    créés par les  doigts habiles

    des brodeuses.

    Enchantement

    du fil des jours

    décor de notre quotidien

    parure pour nos corps.

    Traditionnelles, les broderies se retrouvent partout dans le monde. La mode les ignore ou les remet au goût du jour. Merci à vous petites fées, discrètes, cachées derrières vos ouvrages, magnifiques toiles d'araignées.

     Un merveilleux film vous rend hommage, à vous et à votre art. L'or des brodeuses, ce savoir précieux, se transmet dans le secret de l'atelier et par la connivence.

    La filiation est choisie par le cœur... 

     Broderies

    Le film « BRODEUSES » 2004

     Réalisation Eleonore Faucher

    Avec : Lola Naymark, Ariane Ascaride, Thomas Laroppe.

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique