• L'art et les artistes

    Cette rubrique prendra la suite de mon blog  "Échappées de Lumière"

  •  

    CITROUILLE, COURGETTE, POTIRON une aquarelle d'Yves de Saint Jean

    sur : http://lepotagerfute.over-blog.com/2017/11/citrouille-courgette-potiron.html

     

    "Yves de Saint Jean, né le 14 octobre 1948 à Chenu, est un peintre, dessinateur, écrivain français, spécialiste des aquarelles". Wikipedia

    J'ai choisi une aquarelle pour la légèreté et changer des natures mortes classiques, pour ce "tableau du samedi" du 19 octobre sur le thème "potirons- châtaignes",

    "on parle d'émotions,deux mots sur le peintre, et on partage"

     

    sur le blog de Lady Marianne

     

     Pour les châtaignes, j'ose un de mes petits dessins...

    CITROUILLE, COURGETTE, POTIRON une aquarelle d'Yves de Saint Jean

     


    13 commentaires
  • Le tableau du samedi aujourd'hui est consacré aux églises et chapelles, j'ai donc choisi de retourner à Arles, aux Alyscamps plus précisément. Après celles de Léo Lelée (Les Alyscamps ICI et Saint Trophime ICI), j'ai cherché et trouvé une toile représentant l'église romane Saint Honorat,

     

    La chapelle St Honorat des Alyscamps - Arles par Jules Izier

    https://picclick.fr

     

     

    Je ne connaissais pas le peintre, Jules Izier et je n'ai rien trouvé sur lui, si ce n'est que ses toiles sont en vente, dont celle-ci, proposée par la Galerie Saint Charles de Saint Rémy de Provence. 

    J'ai donc choisi le lieu et non le peintre, mais cela permet des découvertes.

    Le tableau du samedi sur le blog de Lady Marianne :

    on parle d'émotions, deux mots sur le peintre, et on partage

     

     


    14 commentaires
  • Cette semaine, pour le tableau du samedi, Lady Marianne nous emmène en automne sur une proposition d'Amande Douce.

    Je repars en Grande Bretagne avec un "Matin d'automne" du peintre John Atkinson Grimshaw

     

    Le tableau du samedi : promenade d'automne

     

    sur un site de vente de toiles https://www.peintures-tableaux.com

     

    Ce peintre de l'époque victorienne au parcours plutôt éclectique, a laissé beaucoup de paysages saisonniers. S'il a évité de peindre la ville industrialisée de la seconde moitié du XIXe siècle sous son jour le plus triste, il était attiré par les ambiances colorées que ce soit des villes ou de la campagne. C'est ce qui fera son succès, succès qui lui permettra d'acheter une résidence secondaire à Scarborough, dans le Yorkshire du Nord, qu'il peindra souvent. Il représentera aussi des sujets empruntés à la littérature, à la mythologie...

     

     

     


    11 commentaires
  •  

    La ville d'Arezzo et ses monuments par Giotto

    Wikipedia

    Épisode de la vie de Saint François :  l'exorcisme de la ville d'Arezzo.

    A la fin du XIIIe siècle, Giotto, peintre et architecte, réintroduit l'architecture, les villes et les paysages dans ses peintures. C'est LE précurseur. On note déjà une volonté de retranscrire la perspective et la réalité de la ville.  

    "À l’image codifiée d’un monde dématérialisé succède la représentation vraisemblable d’un monde soumis aux contingences terrestres."

    "La ville est ceinte de murs surmontés de tours qui protègent l’homme médiéval de ses innombrables peurs. L’espace extérieur à la ville est un espace dangereux, habité par les démons et les forces du mal. Ici, Giotto représente seulement les édifices civils de la ville, avec en face, une église aux dimensions gigantesques qui témoigne de la sainteté des deux personnages. La porte délimite le passage de la ville à la campagne. Son aspect a une grande importance et des sculpteurs, des peintres, des maîtres verriers participent à sa construction. Elle est souvent décorée d’images augurales et commémoratives. Les remparts, reconstruits surtout au XIIIe siècle, deviennent le symbole de la puissance de la cité."

    wwww.aparences.net

    J'ai choisi cette fresque de Giotto, même si ce n'est pas ma préférée, en rapport avec le thème de cette semaine ,du "tableau du samedi", aujourd'hui les monuments  d'après une idée de Monica breiz sur le blog de Lady Marianne

    "vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus
    on parle d'émotions,
    deux mots sur le peintre, et on partage"

     

     

     


    3 commentaires
  •  

    Dans le cadre des Rencontres de la photo de Chabeuil 2019, un photographe a tenté et réussi, haut la main, ce pari de restituer l'ambiance des tableaux de maîtres du XVIe au XIXe siècle (avec Cézanne notamment). Il s'agit de Jaime Muñoz qui expose au Centre Culturel. Il a réussi le pari notamment de restituer   "le dessert de gaufrettes" de Baugin, pari auquel j'avais renoncé faute d'avoir la bouteille. Il faut reconnaître que Jaime Muñoz a parfaitement réussi :

     

    Quand la photographie tente de retrouver l'esprit des grands maîtres de la Nature Morte

    la photographie de Jaime Muñoz - photographiée par mes soins, un peu trop rapidement

     

    Quand la photographie tente de retrouver l'esprit des grands maîtres de la Nature Morte

     l'original de Lubin Baugin

    Bien sûr la photographie n'aura jamais la douceur des peintures à l'huile, mais l'esprit est bien là.

    J'avais essayé ces "à la manière de" et je m'étais vite confrontée à cette dureté de la photographie et je n'ai pas poursuivi l'expérience. Voir les asperges à la manière de Monet ICI , et les pommes à la manière de Cézanne ICI, les vases à la manière de G.Morandi ICI

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique