• L'art et les artistes

    Cette rubrique prendra la suite de mon blog  "Échappées de Lumière"

  •  

    J'avais choisi un autre artiste pour le tableau du samedi de cette semaine sur le thème :

    Quelques portraits de femmes portant chapeau

    et je suis tombée sur ce portrait d'une jeune fille de Rembrandt, je n'ai pas résisté à le présenter.

     

    Fille au chapeau dans un cadre par Rembrandt

     

    The Girl in a Picture Frame by Rembrandt van Rijn 1641 Royal Castle, Warsaw - Tumblr

     

    Dans ce clair obscur qui lui était cher, la jeune fille se détache, le visage mis en valeur par le fameux "éclairage de Rembrandt".

    Elle semble sereine, peut-être un rien amusée. Le peintre l'a enfermée dans un cadre, en soit c'est déjà une originalité, comme s'il voulait suggérer que la peinture doit s'en échapper, elle a déjà les mains appuyées sur le bas, déjà en dehors. On est frappé par sa beauté, elle est presque envoûtante, dans la simplicité de la mise en scène et l'absence de décor, en dehors du cadre. Comme toujours dans ses portraits, l'intérêt du peintre se focalise sur le sujet, point n'est besoin de subterfuges, ni de fioritures. C'est ce qui fait la grandeur de la peinture de Rembrandt. Il est considéré comme l'un des plus grands peintres de l'histoire de la peinture occidentale.

    Je le considère, moi, comme le plus grand, et le plus grand des graveurs aussi (avec Dürer) . Il a exploré et réinventé la gravure d'eau forte. Il était tellement doué qu'il a même réussi les repentirs en gravure. Il a aussi marqué l'autoportrait avec une centaine réalisés tout au long de  sa vie, sans concessions, en gommant l'effet miroir. On peut dire qu'il a révolutionné tous les genres présents à son époque, jusqu'au tableau de groupe, avec notamment avec "la Ronde de Nuit". Il a réussi, tout en les intégrant à transcender tous les codes de la peinture, très rigides à l'époque, et dans les Pays Bas encore plus. Toute sa  vie, jusque dans la  solitude, il a exploré et tenté de saisir l'essence des êtres.

    Rembrandt Harmenszoon van Rijn sur Wikipedia 

     

    Le "tableau du samedi" :

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots  en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions,
    deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne

    Toutes nos participations sur le blog de Lilou, Lilou soleil

     


    19 commentaires
  •  Pour illustrer le thème du "Tableau du samedi",

    Quelques portraits de femmes portant chapeau

    je n'ai pas résisté à l'envie de citer une fois encore mon portraitiste préféré, Henri Fantin-Latour

     

     

    Entre poésie et réalisme, femme au chapeau Fantin Latour

    Portrait de Charlotte Dubourg, 1882, musée d'Orsay, Paris.

     

    "Ignace Henri Jean Théodore Fantin-Latour, connu comme Henri Fantin-Latour, né à Grenoble le 14 janvier 1836 et mort à Buré le 25 août 1904, est un peintre réaliste et intimiste, et lithographe français." Wikipedia

    Initié à l'art par son père, Théodore Fantin-Latour, lui-même peintre, il entre à l'Ecole des Beaux Arts de Paris en 1854, où il aura notamment comme condisciple Edgar Degas. Il fréquentera aussi l'atelier de Gustave Courbet.

    De par sa formation, et son époque, il s'affirme comme un peintre classique, héritier d'une longue tradition de la peinture, et spécialement du portrait. Et en même temps il est pleinement représentatif de cette époque charnière, entre romantisme et impressionnisme. Je pense que ce qui m'attire chez lui c'est son intérêt pour la photographie. Ses portraits sont très "photographiques" et très près de ceux de Nadar, le grand photographe connu lui aussi pour ses portraits. Peinture et photographie sont très liées en cette période où nait et se développe la dernière, et qui s'inspirera des codes de la peinture. Mais l'inverse est vrai, et Fantin Latour, comme d'autres de ses contemporains se serviront de la photographie comme support dans leur travail. 

     

     

    Je l'ai déjà évoqué,  pour son tableau "le cadeau de fiançailles"

     

    Le "tableau du samedi" :

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots  en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions,
    deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne

    Toutes nos participations sur le blog de Lilou, Lilou soleil

     


    15 commentaires
  •  

     

    Un pont sur une rivière

    Pont sur une rivière Louis Bonamici

    Deux raisons pour ce choix : le pont, j'ai un intérêt particulier pour les ponts, leur histoire, eux qui relient les lieux et les hommes. Et enfin la technique du couteau si bien maîtrisée par Louis Bonamici - une technique que j'ai retrouvée il y a un an environ et que j'ai adoptée, tout en étant loin de la maîtriser aussi bien. J'aime particulièrement le rendu de l'eau et sa transparence. 

    Louis Bonamici, "né Luigi Bonamici le 13 janvier 1878 à Livourne (Italie) et mort le 12 mars 1966 en France, est un peintre français d'origine italienne." Wikipedia

    Sa renommée de son vivant lui permettra de vivre aisément de sa peinture, mais il reste un peintre connu et apprécié surtout dans le sud de la France où il s'était établi. Il est connu surtout pour ses marines, il sera nommé peintre de la marine en 1921.

    Pour le tableau du samedi :

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions, deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne

    Retrouvez toutes nos participations sur le blog de Lilou : "Lilou Soleil"

     

     Pour les semaines à venir : ICI

     


    15 commentaires
  • Je me fais plaisir en publiant une œuvre de Camille Corot grâce au thème de cette semaine "et au milieu coule une rivière".

     

    Un Corot pour le tableau du samedi

    Celui-ci représente une liseuse se tenant sur une rive ombragée, il date de 1839 et fait partie des collections du Musée des Beaux Arts de Reims.

    On peut considérer Corot comme LE PEINTRE des rivières, des rivières tranquilles et des paysages calmes et verdoyants. Bien que de facture classique, ses tableaux évoluent peu à peu vers les prémisses de l'impressionnisme. Il faut rappeler que Corot est le fondateur de l'école de Barbizon, terme par lequel on désigne un ensemble de peintres qui sont venus peindre "en extérieur" dans la forêt de Fontainebleau, plus qu'un style ou une véritable école, il s'agit donc plutôt d'une démarche.

    Pour le tableau du samedi :

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions, deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne

    Retrouvez toutes nos participations sur le blog de Lilou : "Lilou Soleil"

     


    15 commentaires
  •  

     

    Les baigneuses de Craig Hanna

    THE BATHERS, acrylique et encre sur perpex 2012 Craig Hanna

     

    Elles m'ont tapé dans l’œil ces baigneuses,  loin des formats standardisés de la mode, sauf par leur maigreur... C'est l'occasion aussi de parler d'un peintre contemporain qui est retourné aux codes classiques en les détournant avec les techniques actuelles (notamment la peinture sous plexiglas) et surtout nos préoccupations, ici l'apparence. Lorsqu'on ne répond pas aux standards, on se sent fragilisé, on a peur de se montrer. 

    Je me reconnais tellement en elles. Moi qui aime tant l'eau et attend avec impatience de pourvoir retourner à la piscine, je l'appréhende aussi, car il faut se montrer telle que l'on est, avec un corps changé par l'âge, portant les traces de tous les aléas de la vie, et, il faut bien le dire, si défiguré, que l'on ne se reconnait pas. J'attends donc l'été, la chaleur aussi, pour y retourner. Il y a même des périodes où il n'y a que peu de monde... A condition que l'on puisse partir en vacances. C'est un peu mes vacances à moi.

     

    Graig Hanna sur Wikipedia

    https://fr.wikipedia.org/wiki/H._Craig_Hanna

     Né aux États Unis en 1967 il vit et travaille en France. 2012, l'année de cette œuvre, semble avoir représenté un tournant dans  son travail.

     

    Pour le tableau du samedi, pour ce samedi et le suivant le thème est :

     "Nous sommes sortis du confinement et avons repris une vie presque "normale". Alors, en avez vous déjà profité pour reprendre certaines de vos activités de loisir préférées, attendez vous l'été pour certaines (activités), comme moi, la natation " 

     

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions,deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne que nous n'oublions pas...

     

    Toutes nos participations sur le blog de Lilou, Lilou Soleil  


    24 commentaires
  •  

    Pour le tableau du samedi de cette semaine, sur le thème de nos nos petits compagnons j'ai cherché sur la Toile et j'ai découvert l’œuvre de Kevin Peterson

     

    Les enfants et leur animaux protecteurs de Kevin Peterson

     

    Cet artiste a choisi l'hyperréalisme pour exprimer sa vision de notre monde. Un monde de désolation où l'espoir se concrétise à travers ces enfants qui ont l'air si présents, fragiles et cependant sûrs d'eux, car ils sont toujours protégés par un animal sauvage. Une belle parabole donc : notre civilisation s'écroule, mais seuls les enfants et la Nature peuvent signifier un avenir possible.

    « Mon travail évoque les différents voyages que nous faisons au cours de la vie. Le fait de grandir et de vivre dans un monde brisé. Ces peintures renvoient au traumatisme, à la peur et à la solitude, ainsi qu’à la force qu’il nous faut pour pouvoir survivre et nous épanouir.
    Chaque peinture montre le contraste entre la pureté, la jeunesse et l’innocence sur fond de monde désenchanté, en ruine, souillé. L’entraide face à la contrainte, la servitude face à la liberté, et la tension face au relâchement sont des thèmes que j’aborde souvent."

    https://positivr.fr/peintures-hyperrealistes-enfants-animaux-kevin-peterson/

    Après des études d'art et de psychologie, Kevin Peterson devient travailleur social. Mais de dérives en dépendances, il doit faire une cure de désintoxication. C'est là qu'il retrouve l'art comme thérapie et choisit l'hyperréalisme, celui qu'affectionnent les street-artistes, pour une peinture qui questionne notre quotidien et notre avenir aussi. 

     

    Les enfants et leurs animaux protecteurs de Kevin PetersonLe samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions,deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne

     

    Toutes nos participations sur le blog de Lilou, Lilou Soleil

     

     


    15 commentaires
  •  

    La petite fille au rat blanc - Edvard Munch

     

    Fille rousse avec rat blanc, 1886, huile sur toile

     

    Edvard Munch, prononcé [muŋk], né le 12 décembre 1863 à Ådalsbruk (Løten en Norvège) et mort le 23 janvier 1944 (à 80 ans) à Oslo, est un peintre et graveur expressionniste norvégien. Wikipedia

    J'ai découvert les œuvres de Munch antérieures à sa période expressionniste grâce à

    https://www.facebook.com/people/Bernadette-Lambotte/100013644768041

    et j'ai été agréablement surprise.

    Connu principalement pour "le Cri",  l’œuvre de Munch va bien au delà et il est considéré comme l'un des artistes majeurs de la peinture moderne. Il a été connu en Allemagne et dans les pays nordiques au tout début du XXe siècle.

     

    Pour le tableau du samedi, consacré cette semaine à nos petits compagnons, et plus précisément à ceux que l'on appelle "NAC". J'ai particulièrement apprécié cette vision réaliste d'un monde plutôt sombre.

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions,deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne

    Toutes nos participations sur le blog de Lilou, Lilou Soleil

     

     

     

     


    24 commentaires
  •  

    Les fruits d'Emilie Preyer

    Emilie Preyer (1849-1930), German. Fruit and Wine

     

    J'avais sélectionné plusieurs de ses œuvres, et j'ai choisi celle-ci pour le verre de vin, du champagne ?

    Emilie Preyer a suivi les traces de son père, lui aussi peintre de natures mortes et travaillera dans son atelier après avoir pu suivre des études en auditeur libre à l'Académie des Beaux Arts de Düsseldorf.  Elle a acquis une réputation internationale, principalement aux États-Unis et en Angleterre.Wikipedia

    Son style, très classique, est cependant personnel. Il y a une légèreté dans ses compositions qui rend les fruits comme "vivants".  Elle sait très bien apprivoiser la lumière latérale qui vient animer fruits et objets. En plus elle intègre une touche personnelle avec une petite mouche en premier plan. 

    Pour le tableau du samedi  :

    fruits de saison dans les Natures mortes

     

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant  pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions, deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne

    Toutes nos participations sur le blog de Lilou - Lilou Soleil

     


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique