• Les objets introuvables de Jacques Carelman

    Jacques Carelman nous a quittés il y a deux ans, mais il nous laisse ses catalogues improbables d'objets introuvables :

     

    Les objets introuvables de Jacques Carelman 

    Inspirés du regretté catalogue de Manufrance, ses objets introuvables ont tout d'abord été présentés dans un graphisme proche de son modèle. Puis, il a lui même réalisé plusieurs de ces objets comme la cafetière pour masochiste à droite, ou ce verre pour chiens...

     

    Les objets introuvables de Jacques Carelman

    sur : http://design-produit.net/portfolio/objets-introuvables-carelman/

     

    Alors si la plupart de ces objets restent du domaine du rêve pataphysicien, certains, ont depuis, trouvé une place dans la vraie vie :

    Les objets introuvables de Jacques Carelmancomme cette baignoire à porte...

    Je montre ce sac à chats, car vu le mal que j'ai eu à faire entrer le mien dans celui-ci,

    Les objets introuvables de Jacques Carelman

    j'imagine mal comment la faire entrer dans celui de Carelman :-)

    « Il y a 100 ans Frédéric MistralLa devise de Saint Colomban »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 29 Mars 2014 à 09:51

    Merci pour tout ça et le lien aussi, j'adore le porte-plume fourchette, pour écrire les punitions de 100 lignes c'était pratique, et faire entrer un chat dans ce sac, j'imagine la galère! Le verre pour chien ne semble pas très pratique, et la baignoire a été réalisée depuis. Peut-être que d'autres objets donneront des idées  à un créateur?
    Je te souhaite un bon week-end ensoleillé Fardoise.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Samedi 29 Mars 2014 à 10:08

    Merci Triskèle, un peu de rêve pour ce week end où nous changeons d'heure, mais que cela ne nous empêche pas d'aller voter...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :