•  

     

    Les baigneuses de Craig Hanna

    THE BATHERS, acrylique et encre sur perpex 2012 Craig Hanna

     

    Elles m'ont tapé dans l’œil ces baigneuses,  loin des formats standardisés de la mode, sauf par leur maigreur... C'est l'occasion aussi de parler d'un peintre contemporain qui est retourné aux codes classiques en les détournant avec les techniques actuelles (notamment la peinture sous plexiglas) et surtout nos préoccupations, ici l'apparence. Lorsqu'on ne répond pas aux standards, on se sent fragilisé, on a peur de se montrer. 

    Je me reconnais tellement en elles. Moi qui aime tant l'eau et attend avec impatience de pourvoir retourner à la piscine, je l'appréhende aussi, car il faut se montrer telle que l'on est, avec un corps changé par l'âge, portant les traces de tous les aléas de la vie, et, il faut bien le dire, si défiguré, que l'on ne se reconnait pas. J'attends donc l'été, la chaleur aussi, pour y retourner. Il y a même des périodes où il n'y a que peu de monde... A condition que l'on puisse partir en vacances. C'est un peu mes vacances à moi.

     

    Graig Hanna sur Wikipedia

    https://fr.wikipedia.org/wiki/H._Craig_Hanna

     Né aux États Unis en 1967 il vit et travaille en France. 2012, l'année de cette œuvre, semble avoir représenté un tournant dans  son travail.

     

    Pour le tableau du samedi, pour ce samedi et le suivant le thème est :

     "Nous sommes sortis du confinement et avons repris une vie presque "normale". Alors, en avez vous déjà profité pour reprendre certaines de vos activités de loisir préférées, attendez vous l'été pour certaines (activités), comme moi, la natation " 

     

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions,deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne que nous n'oublions pas...

     

    Toutes nos participations sur le blog de Lilou, Lilou Soleil  


    24 commentaires
  •  

    Souvenir d'un disparu :

     

    Une visite commémorative au "Mur des Offrandes"

     

    Dans le mur d'enceinte de l'ancienne prison d'Avignon, une entrée bouchée par des parpaings, eux mêmes troués. Dans les alvéoles, des artistes, des passants, des inconnus, des voisins ont déposé des "offrandes" de toutes sortes pendant des années, en souvenir des familles des prisonniers qui essayaient de faire passer des objets à leur proche, pour la transmission, le partage... 

    Ici une petite sculpture en pierres sur un galet, en 2011.

    L'histoire et le mur au fil des jours, jusqu'à mon départ d'Avignon :

    http://avignon-etats-lieux.blogspot.com/search/label/lemurdesoffrandes

     

    et sur Facebook, l'actualité, et la destruction du mur en raison de la réhabilitation de la prison, dommage collatéral,

    https://www.facebook.com/murdoffrandes

     

    Pour le clic clac du vendredi avec Tortue sur son blog,

    Le Clic Clac , c'est une photo publiée le vendredi pourvu qu'elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine...

     

     

     


    5 commentaires
  • Nous sommes sortis du confinement et avons repris une vie presque "normale". Alors, en avez vous déjà profité pour reprendre certaines de vos activités de loisir préférées, attendez vous l'été pour certaines (activités), comme moi, la natation,

     

    Le tableau du samedi des 20 et 27 juin 2020 : activités de loisir

    Maureen Wingrove

     

     

    Les enfants et leurs animaux protecteurs de Kevin PetersonLe samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions,deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne que nous n'oublions pas...

     

    Toutes nos participations sur le blog de Lilou, Lilou Soleil

     

     


    11 commentaires
  •  

    Pour le tableau du samedi de cette semaine, sur le thème de nos nos petits compagnons j'ai cherché sur la Toile et j'ai découvert l’œuvre de Kevin Peterson

     

    Les enfants et leur animaux protecteurs de Kevin Peterson

     

    Cet artiste a choisi l'hyperréalisme pour exprimer sa vision de notre monde. Un monde de désolation où l'espoir se concrétise à travers ces enfants qui ont l'air si présents, fragiles et cependant sûrs d'eux, car ils sont toujours protégés par un animal sauvage. Une belle parabole donc : notre civilisation s'écroule, mais seuls les enfants et la Nature peuvent signifier un avenir possible.

    « Mon travail évoque les différents voyages que nous faisons au cours de la vie. Le fait de grandir et de vivre dans un monde brisé. Ces peintures renvoient au traumatisme, à la peur et à la solitude, ainsi qu’à la force qu’il nous faut pour pouvoir survivre et nous épanouir.
    Chaque peinture montre le contraste entre la pureté, la jeunesse et l’innocence sur fond de monde désenchanté, en ruine, souillé. L’entraide face à la contrainte, la servitude face à la liberté, et la tension face au relâchement sont des thèmes que j’aborde souvent."

    https://positivr.fr/peintures-hyperrealistes-enfants-animaux-kevin-peterson/

    Après des études d'art et de psychologie, Kevin Peterson devient travailleur social. Mais de dérives en dépendances, il doit faire une cure de désintoxication. C'est là qu'il retrouve l'art comme thérapie et choisit l'hyperréalisme, celui qu'affectionnent les street-artistes, pour une peinture qui questionne notre quotidien et notre avenir aussi. 

     

    Les enfants et leurs animaux protecteurs de Kevin PetersonLe samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions,deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne

     

    Toutes nos participations sur le blog de Lilou, Lilou Soleil

     

     


    15 commentaires
  •  

    Une drôle  de manière de se garer

     

    Avignon, un petit matin brumeux de décembre 2011... Un conducteur sans doute mal réveillé.

     

    Pour le clic clac du vendredi,

    Le Clic Clac , c'est une photo publiée le vendredi pourvu qu'elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine...

    Avec Tortue, sur son blog,

     

    Bonne fin de semaine à tous, et attention aux sorties de route  

    Une drôle  de manière de se garer  


    13 commentaires
  •  

    La petite fille au rat blanc - Edvard Munch

     

    Fille rousse avec rat blanc, 1886, huile sur toile

     

    Edvard Munch, prononcé [muŋk], né le 12 décembre 1863 à Ådalsbruk (Løten en Norvège) et mort le 23 janvier 1944 (à 80 ans) à Oslo, est un peintre et graveur expressionniste norvégien. Wikipedia

    J'ai découvert les œuvres de Munch antérieures à sa période expressionniste grâce à

    https://www.facebook.com/people/Bernadette-Lambotte/100013644768041

    et j'ai été agréablement surprise.

    Connu principalement pour "le Cri",  l’œuvre de Munch va bien au delà et il est considéré comme l'un des artistes majeurs de la peinture moderne. Il a été connu en Allemagne et dans les pays nordiques au tout début du XXe siècle.

     

    Pour le tableau du samedi, consacré cette semaine à nos petits compagnons, et plus précisément à ceux que l'on appelle "NAC". J'ai particulièrement apprécié cette vision réaliste d'un monde plutôt sombre.

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions,deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne

    Toutes nos participations sur le blog de Lilou, Lilou Soleil

     

     

     

     


    24 commentaires
  •  

     

    Quand Poudre ne veut pas lâcher la télécommande... 

     

    Pour le clic clac du vendredi :

    Le Clic Clac , c'est une photo publiée le vendredi pourvu qu'elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine...

    chez Tortue sur son blog

     


    8 commentaires
  •  

    Les photographes se sont inspirés des portraits, notamment des autoportraits de Rembrandt pour améliorer le portrait photo : une moitié du visage est éclairé et seul un triangle de lumière anime la partie sombre :

    Le portrait en photo : l'éclairage de Rembrandt

    "Ce triangle de lumière sous l’œil ne devrait pas être plus long que le nez ni plus large que l'œil. Cette technique peut donner un effet subtil ou très dramatique en jouant sur la distance entre le sujet et les sources de lumière." Wikipedia

    Cet éclairage peut être produit avec n'importe qu'elle source de lumière et a l'avantage d'amincir et d'adoucir le visage. Toute la différence avec un clair-obscur classique est ce petit triangle de lumière.

    Comment réaliser un éclairage façon Rembrandt ? :

    http://vivre-de-la-photo.fr/leclairage-rembrandt-de-superbes-portraits/

    L'illustration est tirée de ce site. 

     


    3 commentaires