•  

    Pour les 1er et 8 août, sur proposition de Lilou, ce sera

     

    La vie en rose

     

    Le tableau du samedi pour ce début du mois d'août

     

     

    A  samedi donc, rendez vous sur mon blog pour les liens vers vos participations

     

    Le tableau du samedi pour ce début du mois d'août

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions,
    deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne

     

     


    17 commentaires
  • Suite de l'étude des rapports souvent proches, quelquefois hostiles, mais bien plus fascinés l'une de l'autre, entre la peinture et la photographie. Lors de ma recherche de portraits de femmes avec chapeau pour le "tableau du samedi", j'avais choisi cette dame peinte au XVe siècle par Roger van der Weyden :

     

    Quand la photographie est fascinée par la peinture - suite

    Portrait d'une dame (vers 1460), Washington, National Gallery of Art  - Wikipedia

    Porte-t-elle vraiment un chapeau ? Non plutôt l'une des ces coiffes extraordinaires qui se sont développé tout au long du Moyen-Age.

    Et je suis tombée sur cette photographie :

     

    Quand la photographie est fascinée par la peinture - suite

    Suzanne Jongmans série "Mind over matter"

    Cette artiste, protéiforme, pour employer un terme à la mode, revisite les maîtres anciens dans ses portraits photographiques, en habillant ses modèles de matériaux de récupération, et notamment du plastique.  Et ici, la ressemblance n'est bien sûr pas un hasard.

     

    Lire la suite...


    10 commentaires
  •  

    J'avais choisi un autre artiste pour le tableau du samedi de cette semaine sur le thème :

    Quelques portraits de femmes portant chapeau

    et je suis tombée sur ce portrait d'une jeune fille de Rembrandt, je n'ai pas résisté à le présenter.

     

    Fille au chapeau dans un cadre par Rembrandt

     

    The Girl in a Picture Frame by Rembrandt van Rijn 1641 Royal Castle, Warsaw - Tumblr

     

    Dans ce clair obscur qui lui était cher, la jeune fille se détache, le visage mis en valeur par le fameux "éclairage de Rembrandt".

    Elle semble sereine, peut-être un rien amusée. Le peintre l'a enfermée dans un cadre, en soit c'est déjà une originalité, comme s'il voulait suggérer que la peinture doit s'en échapper, elle a déjà les mains appuyées sur le bas, déjà en dehors. On est frappé par sa beauté, elle est presque envoûtante, dans la simplicité de la mise en scène et l'absence de décor, en dehors du cadre. Comme toujours dans ses portraits, l'intérêt du peintre se focalise sur le sujet, point n'est besoin de subterfuges, ni de fioritures. C'est ce qui fait la grandeur de la peinture de Rembrandt. Il est considéré comme l'un des plus grands peintres de l'histoire de la peinture occidentale.

    Je le considère, moi, comme le plus grand, et le plus grand des graveurs aussi (avec Dürer) . Il a exploré et réinventé la gravure d'eau forte. Il était tellement doué qu'il a même réussi les repentirs en gravure. Il a aussi marqué l'autoportrait avec une centaine réalisés tout au long de  sa vie, sans concessions, en gommant l'effet miroir. On peut dire qu'il a révolutionné tous les genres présents à son époque, jusqu'au tableau de groupe, avec notamment avec "la Ronde de Nuit". Il a réussi, tout en les intégrant à transcender tous les codes de la peinture, très rigides à l'époque, et dans les Pays Bas encore plus. Toute sa  vie, jusque dans la  solitude, il a exploré et tenté de saisir l'essence des êtres.

    Rembrandt Harmenszoon van Rijn sur Wikipedia 

     

    Le "tableau du samedi" :

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots  en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions,
    deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne

    Toutes nos participations sur le blog de Lilou, Lilou soleil

     


    19 commentaires
  •  

     

     

    Aux marches du Palais des Papes, ces petites figurines discrètes montaient à l'assaut du portail d'entrée côté cour...

    Pour le clic clac du vendredi :

    Le Clic Clac , c'est une photo publiée le vendredi pourvu qu'elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine...

    Sur le blog de Tortue

     


    10 commentaires
  •  

    Si l'on a des doutes sur le fonctionnement de son réfrigérateur, ou s'il peut y avoir eu des coupures de courant, en particulier si l'on est parti en vacances, un petit truc pour savoir s'il s'est éteint, puis a redémarré : 

    mettre un pot fermé rempli à moitié d'eau dans la partie congélateur ou freezer. Lorsque l'eau a gelé, retourner le pot, la glace se retrouve en haut, remettre le pot au congélateur :

     

    Savoir si son réfrigérateur

     

    Si, lorsque vous vérifiez, la glace n'est plus en haut, c'est que votre réfrigérateur a cessé de fonctionner et le congélateur a pu lui aussi dégeler. Mais, ce petit truc ne permet pas de savoir combien de temps votre appareil est resté éteint. 


    8 commentaires
  •  Pour illustrer le thème du "Tableau du samedi",

    Quelques portraits de femmes portant chapeau

    je n'ai pas résisté à l'envie de citer une fois encore mon portraitiste préféré, Henri Fantin-Latour

     

     

    Entre poésie et réalisme, femme au chapeau Fantin Latour

    Portrait de Charlotte Dubourg, 1882, musée d'Orsay, Paris.

     

    "Ignace Henri Jean Théodore Fantin-Latour, connu comme Henri Fantin-Latour, né à Grenoble le 14 janvier 1836 et mort à Buré le 25 août 1904, est un peintre réaliste et intimiste, et lithographe français." Wikipedia

    Initié à l'art par son père, Théodore Fantin-Latour, lui-même peintre, il entre à l'Ecole des Beaux Arts de Paris en 1854, où il aura notamment comme condisciple Edgar Degas. Il fréquentera aussi l'atelier de Gustave Courbet.

    De par sa formation, et son époque, il s'affirme comme un peintre classique, héritier d'une longue tradition de la peinture, et spécialement du portrait. Et en même temps il est pleinement représentatif de cette époque charnière, entre romantisme et impressionnisme. Je pense que ce qui m'attire chez lui c'est son intérêt pour la photographie. Ses portraits sont très "photographiques" et très près de ceux de Nadar, le grand photographe connu lui aussi pour ses portraits. Peinture et photographie sont très liées en cette période où nait et se développe la dernière, et qui s'inspirera des codes de la peinture. Mais l'inverse est vrai, et Fantin Latour, comme d'autres de ses contemporains se serviront de la photographie comme support dans leur travail. 

     

     

    Je l'ai déjà évoqué,  pour son tableau "le cadeau de fiançailles"

     

    Le "tableau du samedi" :

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots  en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions,
    deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne

    Toutes nos participations sur le blog de Lilou, Lilou soleil

     


    15 commentaires
  •  

    Si, si, maman je suis contente d'avoir gagné !

     

    sans commentaires...

     

    Pour le clic clac du vendredi, avec Tortue sur son blog

    Le Clic Clac , c'est une photo publiée le vendredi pourvu qu'elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine...

     

     


    3 commentaires
  •  

     

    Un pont sur une rivière

    Pont sur une rivière Louis Bonamici

    Deux raisons pour ce choix : le pont, j'ai un intérêt particulier pour les ponts, leur histoire, eux qui relient les lieux et les hommes. Et enfin la technique du couteau si bien maîtrisée par Louis Bonamici - une technique que j'ai retrouvée il y a un an environ et que j'ai adoptée, tout en étant loin de la maîtriser aussi bien. J'aime particulièrement le rendu de l'eau et sa transparence. 

    Louis Bonamici, "né Luigi Bonamici le 13 janvier 1878 à Livourne (Italie) et mort le 12 mars 1966 en France, est un peintre français d'origine italienne." Wikipedia

    Sa renommée de son vivant lui permettra de vivre aisément de sa peinture, mais il reste un peintre connu et apprécié surtout dans le sud de la France où il s'était établi. Il est connu surtout pour ses marines, il sera nommé peintre de la marine en 1921.

    Pour le tableau du samedi :

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions, deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne

    Retrouvez toutes nos participations sur le blog de Lilou : "Lilou Soleil"

     

     Pour les semaines à venir : ICI

     


    15 commentaires