•  

    Mois de mars du calendrier 2018

     

     J'ai choisi la page qui n'a pas été retenue (*) pour illustrer le mois de mars du calendrier collectif réalisé par l'atelier d'Avignon sur le thème éternel de l'amour,

    voir le site "Lettres en chemin"

     

    (*) il faut toujours réaliser plusieurs essais, ce n'est pas obligatoire mais c'est préférable.

     

     


    2 commentaires
  • Perles de papier

     

     

    Perles de papier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Deux exemples de colliers en perles en papier mâché, puis peintes ou recouvertes de papier avec matières végétales, à gauche.

    Pour l'instant, je dis bien pour l'instant, j'ai abandonné la fabrication de bijoux, il faudrait déjà que je porte ceux que j'ai déjà fait. Mais comme j'ai gardé du matériel, qui sait ?

     

     


    votre commentaire
  • La légende arthurienne venue du Pays de Galles et connue depuis l' Historia Regum Britanniae que Geoffroy de Monmouth écrit en 1133, a été diffusée dans tout le monde médiéval, y compris le "midi" de la France actuelle.

    Les troubadours et la légende arthurienne

    Arthur et Guenièvre Wikipedia

    Mon but ici n'est pas d'évoquer la légende arthurienne, dont le succès ne s'est pas démenti depuis, et connaît de nos jours un regain d'intérêt, mais de souligner que ce ne sont pas les seuls poètes en langue d’Oïl qui ont évoqué le cycle arthurien.

     

    La riche "matière de Bretagne" était connue partout et notamment en Occitanie (bien que cette notion ne reflète pas la réalité du XIIe siècle), les allusions sont nombreuses dit Henri-Irénée Marrou dans son ouvrage sur les Troubadours. Il cite notamment Cercamon et particulièrement Rigaud de Barbezieux.

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Cabanon au pays du Ventoux 3/3

    Dernier de la série, toujours d'après "La Provence - Bleue comme une orange"

     


    votre commentaire
  • Vu dans un endroit public pour signaler l'usage des caméras de vidéo surveillance.
    Après une longue attente, on se demande si on n'a pas mis les doigts dans son nez pour passer le temps... Tout tic ou toc qu'on aime bien cacher d'habitude.
    Un moment de solitude au milieu de la foule.

    L'humour fait-il passer plus facilement la chose ?
    Les caméras sont partout, insidieuses, discrètes et silencieuses.
    Je me demande souvent si elles filment vraiment.
    Il se passe si rarement quelque chose d'intéressant.

    Vous sentez vous mieux lorsque vous détectez les caméras,
    un sentiment de sécurité ?
    de protection ?
    ou un malaise ?

    Mais c'est sûr on vous observe !

     

    souriez vous êtes filmés

     

     

     

     

     

     

     

     

    la photo souvenir : Yeux égyptiens  Musée lapidaire Avignon

    Article repris de mon ancien blog "Encrer le Monde"

     

     


    votre commentaire