•  

    Le climat, toujours d'actualité...

     

    Marche pour le climat, il y a un an. J'avais bien aimé cet oiseau en papier. Avec le confinement on voit et on entend à nouveau les oiseaux. Mais, jusqu'à quand ?

    Pour le clic clac du vendredi, proposé par Tortue sur son blog,

    Le Clic Clac , c'est une photo publiée le vendredi pourvu qu'elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine...

     

     


    4 commentaires
  •  

    Pendant ce confinement nous avons eu toute la place pour le rêve, faute d'action, pour avoir beaucoup de temps pour nous, pour, peut-être rêver le monde d'après... Bref les occasions ne manquent pas.

    La nuit,

    Je rêve - tu rêves - nous rêvons : rêvons pour le tableau du samedi

     

    ou même le jour parfois, les rêves nous cueillent et nous entraînent ailleurs, dans de douces dérives

    Je rêve - tu rêves - nous rêvons : rêvons pour le tableau du samedi

    mais aussi dans de sinistres cauchemars,

     

    Je rêve - tu rêves - nous rêvons : rêvons pour le tableau du samedi

     

    Mais il n'est pas obligatoire de dormir pour rêver, on a tous rêvé notre vie, notre futur, rêvé de découvrir, de vivre certaines choses,

     

    Je rêve - tu rêves - nous rêvons : rêvons pour le tableau du samedi

    La Science des rêves 

    prendre un nouveau départ...

    Alors quels sont vos rêves ? En avez vous réalisé ? Comment rêvez vous la vie d'après le confinement ? Quand rêvez vous ? etc...

    Les accroches sont multiples pour :

     

    Je rêve – Tu rêves – Nous rêvons

    pour les 9 et 16 mai 2020... il ne suffira peut-être pas de deux semaines ,

     

     

    Je rêve - tu rêves - nous rêvons : rêvons pour le tableau du samedi  

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions,
    deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne

     

     

     Vos participations sur le blog de Lilou - Lilou Soleil

     

    Je rêve - tu rêves - nous rêvons : rêvons pour le tableau du samedi


    11 commentaires
  • Pour cette semaine encore j'avais proposé d'évoquer nos activités de confinement pour le Tableau du Samedi. J'ai choisi, en prenant modèle sur l'article de la semaine dernière d'Amande en égrenant les activités de la journée à travers plusieurs tableaux, en dérogeant à la règle du tableau unique... J'espère que Lady Marianne qui portait ce défi hebdomadaire, ne m'en voudra pas trop de faire ainsi une entorse aux règles qu'elle a toujours défendues.  

    Ce n'est pas compliqué, toutes les journées sont les mêmes, avec cette impression d'avoir plongé dans le film "Un jour sans fin" à part que moi j'ai un chat à la place de la marmotte...

    Première chose lorsque je me lève, le café, accompagné ou non,

    Amanda Smith at Vincent Avenue by Simon Davis - je suis tout de même moins triste que ça

    Puis, ordinateur, sur les blogs ou ceux des autres, les réseaux sociaux à la pèche aux nouvelles de mes contacts... Et cela va revenir toute la journée, 

    YANN LEROUX, Dany assis à l'ordinateur, 2003

     

    Et cela jusqu'au moment de préparer le repas,

     

    Helping Mother Charles Spencelayh

    Comme je mange beaucoup de légumes, la cuisine occupe une grande part de mes journées.

    "Première bouchée" Je n'ai pas trouvé le nom de l'artiste, mais comme les autres tableaux celui-ci vient de PINTEREST  - Il a été posté par Tina Forbes

    Une grande sieste, puis retour à l'ordinateur, où lorsque je n'ai rien à faire de précis, ou rien envie de faire, je ris devant des vidéos de chats,

    Toile de Yue Minjun - représentatif d'un courant de l'art actuel, je n'apprécie pas trop,  mais il illustre bien le rire nerveux que le confinement génère, comme un antidote à toutes ces mauvaises nouvelles dont on nous assomme, et l'incertitude de l'après. 

    Alors, parfois aussi, dans l'après-midi, je m'occupe un peu de mes plantes, sur la terrasse, la chaleur oblige, elles ont pris de l'avance, elles,

    Emile Claus, le Vieux jardinier 1885 Wikipedia

     

    Mais le cœur n'y est pas vraiment, non plus que dans la lecture, la couture (que je laisse de côté), le ménage, réduit au strict minimum. Il reste une espèce de vacuité, d'impression de vivre dans un autre espace-temps, où plus rien n'est à sa place,

     

    "Notre vie se fragmente" Toile de Agnes Tothpaysdepoesie.wordpress.com

     

    Une bonne partie de la nuit passée devant la télévision, à regarder du vide. Je n'ai pas d'abonnement spécial, j'en suis donc réduite à du pas grand chose en ce moment.

     

    Je vis ces journées comme en suspension, à moitié là et à moitié dans le rêve,

    Confinement -  Suite pour le Tableau du samedi

    Des portraits de famille colorés par Hope Gangloff - Pinterest

     

    Ce n'est pas désagréable de flotter ainsi au jour le jour, mais est-ce la vraie vie ? Et quand allons-nous nous réveiller ?

    ***************************

    Pour le tableau du samedi, pardon pour ma dérive, une fois n'est pas coutume. D'après ce que j'ai pu en voir les autres participations sont plus raisonnables,

    voir ici sur le blog de Lilou, Lilou Soleil.

     

     


    18 commentaires
  •  

    Un grand champs de coquelicots

    Hautes Alpes - souvenir de 2012

    Je n'ai jamais plus vu un champ avec autant de coquelicots depuis...

     

    Un clic clac spécial 1er mai, faute de muguet, je poste des coquelicots, des fleurs que j'aime tant.

    Le Clic Clac , c'est une photo publiée le vendredi pourvu qu'elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine...

    sur le blog de Tortue

     

     


    5 commentaires
  • Un mois et demi de confinement, certain.e.s en profitent pour rattraper tout ce qu'ils.elles n'ont pas pu faire avant et sont donc très actifs.ves. Ce n'est pas mon cas. Je l'ai été un peu au tout début, et j'ai même fait de la confiture, avec ce que je trouvais alors, pas encore les fraises, mais j'avais goûté une confiture de gingembre cet hier, et j'ai eu envie d'en faire. J'ai trouvé du gingembre et j'ai choisi de le marier à des pommes, que l'on trouve encore, à raison de 60gr de gingembre pour 1kg de pommes (pesé.e.s épluché.e.s) et 500gr de sucre roux, le tout bio. 3 pots, mais c'est bien suffisant pour ma consommation.

    En attendant de faire les confitures de printemps, j'attends surtout les abricots, cela s'apparente plutôt à une confiture d'automne-hiver et c'est pourquoi j'ai choisi ce tableau de Miriam Peters Rouyer,

     

    Nos activités de confinement pour le Tableau du samedi

    Les confitures d'automne

    Elle déclare : "J'ai travaillé pendant 9 mois sur ce tableau, les hauts des pots de confitures étaient difficiles, il est resté pendant 2 ans sur mon chevalet, j'étais obligée de faire d'autres toiles pour me défaire un peu de toutes ces transparences....mais je suis si contente d'avoir persévéré, je l'adoooore!" Je l'aime beaucoup moi aussi. Pour m'être moi aussi essayée aux transparences et aux fruits en peinture, j'admire beaucoup ce tableau, et je comprends que l'on puisse en être captivé.e. 

    Miriam Peters Rouyer est originaire des Pays Bas. Elle peint à l'huile et a choisi à présent la peinture à l'huile diluable à l'eau. Sa peinture est très réaliste, à en être bluffante, comme celle que j'ai choisie. J'apprécie ses choix de couleurs et la recherche de la lumière. Je vous renvoie à son blog pour plus d'informations et voir le large panel de ses inspirations. 

    https://petersmiriam.blogspot.com/

    Merci à elle d'avoir accepté que je publie une reproduction de sa toile " les confitures d'automne".

     

    Pour le tableau du samedi, sur le thème de :

    Nos activités de confinement

     

     

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions,
    deux mots sur le peintre, et on partage.
    en souvenir de Lady Marianne
     

    Toutes nos participations sur le blog de Lilou, Lilou Soleil

     

    PS... j'ai évoqué une activité plutôt occasionnelle, en fait je suis plutôt devant les écrans, mais en peinture cela ne donne rien

    Dans mon article de présentation, ICI, j'avais un peu mélangé les dates, je sais que je ne suis pas la seule dans ce cas en ce moment, et j'ai donc rectifié, il s'agit bien du 25 avril et non du 23, mille excuses.


    13 commentaires
  •  

    Tradition de saison : la pogne de Romans

     

    Une brioche particulièrement bonne, que l'on consommait traditionnellement à la période pascale, mais en fait toute l'année, c'est tellement bon.

    Original comme enseigne, non ? 

     

    Pour le clic clac du vendredi :

    Le Clic Clac , c'est une photo publiée le vendredi pourvu qu'elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine...

     

    sur le blog de Tortue


    9 commentaires
  • Confinés nous sommes, et ce jusqu'au 11 mai...  Mais cela ne veut pas dire que nous ne faisons rien, 

     

    Le tableau du samedi pour le 23 avril et le 2 mai 2020

     

    Alors, comment occupez vous vos journées ?  Lecture, jeux, jardinage, cuisine, ménage, peinture, couture... ?

    Pour les 25 avril et 2 mai 2020, je propose donc que vous évoquiez à travers des toiles, célèbres ou non,

    Vos activités de confinement

     

     

    Le tableau du samedi pour le 23 avril et le 2 mai 2020

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions,
    deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne

     

     

     

    Retrouvez toutes les participations sur le blog de Lilou - Lilou Soleil 

     

     


    6 commentaires
  •  

     

    Autoportrait à la manière de ceux du Fayoum

    collection Salt Louvre

    Lorsque j'ai pris cet autoportrait je ne me suis inspirée d'aucun portrait en particulier. Je mets celui-ci, que l'on peut admirer au Louvre, pour montrer ce que je cherchais. J'avais justement pu voir une exposition consacrée aux portraits de ces anciens Égyptiens, que l'on désigne du nom d'une oasis, le Fayoum, mais que l'on a retrouvés un peu partout dans le pays. J'ai donc choisi de me maquiller en conséquence, porté un collier et des boucles d'oreille et j'ai pris plusieurs autoportraits dans le miroir. 

    Après la conquête du pays par les armées romaines, les Égyptiens ont continué à se faire momifier tout en adoptant le portrait, qui permettait de continuer le culte des ancêtres, selon la mode romaine.  Ils se faisaient peindre de leur vivant, alors qu'ils étaient dans la force de l'âge. Ils partaient donc dans le grand voyage vers l'éternité avec leur identité.

    J'avais l'intention de peindre un autoportrait en tendant de reprendre la technique de la peinture à la cire, héritage grec, j'ai acheté un bloc de cire d'abeille, préparé un panneau de bois, pris les photos pour modèle... et cela s'est arrêté là. Faute surtout de maîtriser la technique de la peinture à l'encaustique et à la tempera. J'ai donc retravaillé le portrait photo pour me rapprocher de ces émouvants portraits du Fayoum.

     

    Les portraits du Fayoum sur Wikipedia

     

    7 commentaires