• souvenirs photographiques

  • Trouvailles  souvenir d'un été déjà lointain

     

    Cet été là nous le passions dans l'Ardèche, pas très loin en fait de l'endroit où mes parents habitaient, mais ma sœur et moi résidions plus loin. C'était un bonheur de nous retrouver ailleurs, tous ensemble encore, pour partager des vacances de grand air.

    Les souvenirs s'effacent, comme se sont effacés ou s'effacent peu à peu ceux et celles qui figurent sur les photos de cet été là.

    APARTÉ  : Pardon de n'être pas très gaie, mais il est des moments difficiles dans la vie. Sans doute que ce blog s'ennuyait un peu sans moi (depuis le 3 septembre tout de même, ce n'est pas si vieux),  mais il vit sa vie lui aussi, malgré tout, malgré ce qui, parfois, brise les vies. C'est peut être un peu tôt encore pour l'enterrer, non ?

     

     


    2 commentaires
  •  

     

    A l'assaut de la montagne "écrite"

    1964 - Avec Marie-José, plus audacieuse que moi, nous montons à la découverte de l’inscription latine de la Montagne de Gache, près de Sisteron. Elle atteste du percement de la route à travers la montagne au Vème siècle par les romains.

    Pour en savoir plus sur cette curiosité :

    http://www.foulonjm.com/pierre-ecrite.html

     

     


    4 commentaires
  • Eté 1968 à Vinsobres

     

    J'étais là pour travailler mes examens de première année de "Chimie-Biologie" - mai 1968 était passé par là et nous n'avions pas l'esprit aux examens la fac de sciences les avait purement et simplement décalés alors que d'autres facs les avaient "donnés". Je n'étais pas très joyeuse de sacrifier mes vacances, dans la maison louée par mes parents à Vinsobres. Le résultat : des exams loupés et un changement d'orientation...

     


    2 commentaires
  • Violoncelle

    Enseigne photographiée à Toulouse

     

    Cette enseigne originale et belle me rappelle mon court apprentissage de cet instrument exigent et difficile. Si je n'étais pas, et ne suis toujours pas, douée pour la musique, je garde un souvenir ému de cette période. C'était à Mâcon, dans les années quatre vingt-dix, j'étais déjà avancée en âge et si, en travaillant beaucoup, j'avais pu faire des progrès rapides, je ne suis jamais, jamais, parvenue à jouer à peu près bien.

    J'ai au moins pu réaliser un rêve, très important pour moi, m'initier à la musique.Merci à celles et ceux qui l'ont permis en donnant de leur temps et de leur patience.

     

     


    votre commentaire
  • Les amandes

     

    Occupée à casser les amandes sur un morceau de rail de chemin de fer... no comment... je suis très concentrée. C'était à Visan (enclave du Vaucluse - qui était une "capitale" des amandes et fournissait notamment les nougatiers, dans les années 50. 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique