• Les amandes

     

    Occupée à casser les amandes sur un morceau de rail de chemin de fer... no comment... je suis très concentrée. C'était à Visan (enclave du Vaucluse - qui était une "capitale" des amandes et fournissait notamment les nougatiers, dans les années 50. 


    votre commentaire
  • Un jour j'ai eu la robe de Brigitte Bardot !

     

    Au moins pour sa forme, et un corsage plus sage...

    Je n'étais pas peu fière

    de ma robe à la belle ampleur,

    si je me souviens bien,

    elle était jaune.

    Nous avions droit à si peu de fantaisie vestimentaire

    dans ces années là,

    que la fraîcheur de cette robe empesée

    suffisait à me projeter dans un autre monde,

    celui d'Alice et son pays des Merveilles.


    2 commentaires
  • Dans mon jardin en pots je conserve le souvenir de personnes proches,

    Et, lorsque je regarde mon jardin en pots, je voyage dans mes souvenirs,

    revoyant les visages, revivant les instants partagés.

    Mieux  que dans les pages et les lignes d'un journal,

    les parents, les amis,

    ceux qui sont encore là, mais lointains,

    ou partis,

    restent près de moi,

    un peu de leur vie

    dans celles des plantes qu'ils m'ont un jour offertes.

     

    Mon jardin en pots

     ces echeverias me viennent de ma grand-mère, par boutures successives,

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • En  attendant Noël

     

    Dans les rues de Valence, le Père Noël posait avec nous... et son chien. Mais ce qui nous intéressait, c'était de monter sur la Vespa.


    votre commentaire
  • Hochet

    Il fut un temps où même les objets destinés à amuser les enfants étaient beaux, voire presque luxueux.

    Je n'ai pas joué avec, j'en ai simplement hérité, pour moi il est souvenir de la personne à qui il appartenait. 


    votre commentaire
  •  

    Lorsque j'ai eu mon tout premier ordinateur, il y a plus de 10 ans, j'ai pris le temps de scanner toute ma vie en photographies (des centaines). Parmi elles, de mauvais clichés d'un endroit encore pire, de celui dont on n'ose même pas rêver dans les pires cauchemars - je ne me souvenais plus avoir pris la peine de les copier et de les conserver.

    Je vous présente l'établissement dans lequel j'ai eu la chance de débuter ma carrière de titulaire de l'Éducation Nationale, le collège de Juniville dans les Ardennes.(*)

     

    Sur les bancs de l'école

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Boule à repriser

    Souvenir d'un temps où l'on réparait les vêtements, le linge.

    Temps révolu, car nous préférons jeter.

    Cette boule est un héritage, elle porte encore en elle les traces d'aiguille, peut-être la mémoire des piqures,lorsque l'aiguille dérapait.

    Sachant votre virtuosité, cela devait vous arriver moins souvent, qu'à moi, médiocre couturière.


    11 commentaires
  • La douceur de l'enfance

    Vaison la Romaine 1954

    Sur les photos usées je retrouve cette petite fille qui me semble étrangère et dont j'ai oublié les souvenirs. D'autres les ont fabriqués pour moi, comme sur ces photographies. Déjà je hantais les lieux d'histoire...
    Depuis bien du temps a passé qui a tissé d'autres souvenirs et l'enfance ne m'appartient plus. Je garde cependant cette douceur que les images renvoient et qui efface toutes les difficultés et les peines d'enfant qui sont si peu au regard de celles que la vie nous prépare.

    Je me pose souvent la question du regard des enfants d'aujourd'hui.

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique