• Antoine Bourdelle entre XIXe et XXe siècles

    En me promenant dans les salles consacrées aux Modernes du musée de Valence, c'est avec toujours le même plaisir que je croise l’œuvre de Bourdelle nommée "Les nobles fardeaux".

     

    Antoine Bourdelle entre XIXe et XXe siècles

    Bronze - vers 1910

    A la lecture de la fiche descriptive, je comprends mieux pourquoi les sculptures de Bourdelle me touchent "Au modelé teinté d'expressionnisme de ses premières sculptures, il substituera la construction par plans et trouvera dans l'art archaïque grec et dans l'art roman, dont il admire la rigueur des formes et la spiritualité, une part de son inspiration. "

    Elève de Falguière aux Beaux Arts de Paris, il travaille avec Rodin de 1893 à 1908. Il enseigne à l'Institut Rodin puis à la Grande Chaumière, à Montparnasse. Là il accueille de nombreux élèves tels Alberto Giacometti, Henri Matisse, Aristide Maillol, René Iché et Germaine Richier...

     

    Antoine Bourdelle entre XIXe et XXe siècles

    en couverture la "main désespérée" 1900

    cette exposition de 1998 était consacrée à l'enseignant en permettant de croiser les œuvres de ces artistes. Je l'ai vue à Campredon, l'Isle sur la Sorgue, mais elle fut présentée aussi au Musée Bourdelle à Paris, ainsi qu'à Prague en 1999, Prague qu'il considérait comme une seconde terre natale.

    Dans son art, comme dans son enseignement, Bourdelle a jeté les jalons de la modernité, introduisant le rythme comme expression du combat perpétuel du monde. Il tend vers l'abstraction par le dépouillement des formes, tout en rejetant la quête de l'originalité à tout prix, ce qui l'éloignera des avant-gardes de ce début de siècle.  Son "message appelle à l'audace à la liberté et la vérité intérieure des créateurs, plus qu'à la recherche d'un style" (*)

    Bourdelle était aussi un grand dessinateur et un peintre,

    Antoine Bourdelle entre XIXe et XXe sièclesPetite fille à la rose Musée Bourdelle - Wikipedia

    (*) catalogue de l'exposition, article consacré à Germaine Richier

    Antoine Bourdelle entre XIXe et XXe siècles

     

     

     

     

    Sculpture de Germaine Richier  

    Musée Réattu - Arles

    « La tour de Mercurol

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :