• J'ai toujours rêvé d'être une danseuse

     

     

    Edgar Degas Deux danseuses à la barre - The Phillips Collection, Washington

    J'ai choisi ce tableau, un peu moins connu que d'autres, pour ses couleurs surtout

     

    Quel peintre, mieux que Degas pour illustrer un article sur la danse et surtout les danseuses, il leur a consacré plus l'un millier de peintures, dessins et sculptures, dont certains feront scandale par leur réalisme. Car le peintre a particulièrement bien décrit l'univers, parfois sordide, des petits rats de l'Opéra, derrière le romantisme des tenues et le charme des postures, se cachait en cette fin de XIXe une toute autre réalité... Voir le très bon article consacré à ce sujet sur le site de France Musique, à l'occasion de l'exposition "Degas Danse Dessin. Hommage à Degas avec Paul Valéry" , en 2017-2018 au Musée d'Orsay.

     

    Donc toute ma vie j'ai rêvé d'être une danseuse, toutes les formes de danse m'intéressent, mais bien sûr la danse contemporaine a pris le pas au fil des années, même si souvent, elle reste hermétique. Mais pour avoir fait du rachitisme à la croissance, pas question pour moi d'envisager une telle activité. J'ai essayé plus tard, à l'âge adulte, comme pour la musique, avec des styles de danses plus accessibles, mais c'était trop tard et je me suis sentie "vissée à quelque chose de lourd" comme le chante Alain Souchon. Il me restait le rêve, chez moi, où je ne sentais plus les contraintes de la gravité lorsque je pouvais danser pour moi seule, sur tous les styles de musiques du monde. Maintenant, avec l'âge, et les rhumatismes, c'est encore plus compliqué. 

     

    Pour le Tableau du Samedi, sur le thème :

    Je rêve – Tu rêves – Nous rêvons

     

    Voir toutes nos participations sur le blog de Lilou, Lilou Soleil

     

     

    « Un figuier sur le mur Le tableau du samedi pour la fin du mois de mai »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 16 Mai à 10:17
    Lilousoleil

    J'aime beaucoup et ces deux danseuses unies dans le travail par leur tutus froufroutant... avec le sourire

      • Samedi 16 Mai à 10:20

        Oui, c'est pour cela aussi que je l'ai choisi, avec les couleurs.

    2
    Samedi 16 Mai à 10:57

    J'aime beaucoup le tableau mais j'ai fait un an de danse étant petite trop dur pour moi raide comme un passe-lacet!

    Bonne journée

    Bisous

      • Samedi 16 Mai à 11:01

        C'est certain que pour la danse, c'est le corps qui dicte sa loi, j'en sais quelque chose. Heureusement qu'il nous reste le rêve. Je ne connaissais pas l'expression, j'utilise plutôt "raide comme un verre de lampe"... Mais c'est vrai que les verres de lampe, comme les passe-lacets d'ailleurs, ne sont plus trop d'actualité sarcastic

    3
    Samedi 16 Mai à 11:41

      BEAU TABLEAU 

     pour un beau rêve 

     j 'espére que tu as   dansé  selon  tes rêves 

     bonne journée  pour toi 

     kénavo

    4
    Samedi 16 Mai à 12:37

    Excellent choix Fardoise, ces ballerines de Degas sont magnifiques.

    Bises et bon weekend

      • Samedi 16 Mai à 12:37

        Merci, elles sont bien à la hauteur de mon rêve.

    5
    Samedi 16 Mai à 13:56

    magnifique!!

    j'ai posté le mien!!

    bonne après midi

    6
    Samedi 16 Mai à 15:41

    J 'aime la peinture de Degas . Degas fait un pastel de ce model  et ensuite une huile ou le recadrage coupe le pied de première pour montrer la position inconfortable de l'autre danseuse. 

    Jeune la danse ne ma jamais tenté..  et mon papa n'aurait jamais voulu sa maman ainsi que sa sœur  étaient ballerine à l'Opéra.. Je te laisse à ton joli rêve  fardoise. Passe un doux week-end.Bise

      • Samedi 16 Mai à 16:04

        Et donc cela ne peut se transmettre... Trop difficile. J'ai toujours su que ce niveau ne serait pas possible pour moi. J'aime beaucoup Degas, les dessins et peintures bien sûr, mais aussi la sculpture de la petite danseuse.

    7
    Dimanche 17 Mai à 14:41

    Bonjour Fardoise. Je comprends que tu aies choisi ce tableau pour ses couleurs, j'aime aussi et au milieu, en vedette, le bleu vaporeux des tutus. Les mouvements des exercices d'étirement sont privilégiés, place à la danse alors les visages me semblent plutôt escamotés ! Joli billet personnel et réflexion sur la danse classique. Bises.

      • Dimanche 17 Mai à 15:56

        Merci. C'est l'article sur le sort des petits rats au XIXe siècle qui a inspiré ma réflexion.

    8
    Dimanche 17 Mai à 15:28

    Quelles jolies danseuses en tutus bleus.

    C'est bien choisi !

    Bisous

     

    9
    Dimanche 17 Mai à 17:50

    Le premier livre d'art que j'ai acheté quand j'étais très jeune, c'était un livre sur Degas. Le monde de la danse me faisait rêver moi aussi. Mon rêve ne s'est pas réalisé non plus, je suis une enfant de la guerre, nous n'étions pas très bien nourries. Degas perdait la vue peu à peu et il s'est mis au pastel très coloré, c'est très beau.

      • Dimanche 17 Mai à 19:22

        Oui, c'est pareil pour moi, j'ai fait du rachitisme à la croissance, on m'a toujours jugée trop fragile pour tout sport. Je me suis un peu rattrapée à l'âge adulte en pratiquant un peu d'activité sportive, à mon rythme. Je ne savais pas pour Degas, je comprend mieux ces couleurs qui tranchent sur sa gamme colorée habituelle.

    10
    Dimanche 17 Mai à 18:13

    Il est magnifique ce tableau, comme tous les Degas, je dirais, il a une sensibilité, un supplément d'âme en tout!

    Tu sais, je te comprends pour la danse...

    J'ai cette passion depuis toujours moi aussi...

    Danser, c'est tellement ardent, pulsionnel, cela ouvre le coeur et l'âme à travers le corps.

    Enfant, j'ai fait beaucoup de danse, classique, jazz, contemporain...

    Adolescente, en dépit de ma pathologie neurologique, j'ai pu continuer.

    Jeune femme, je me suis liée d'amitié, très intensément avec une danseuse adorable, Valérie,  qui m'a enseigné bien des choses.

    Le paradoxe de mon état est que je souffre énormément MAIS j'ai une immense endurance. Mon corps ayant hélas l'habitude de se vriller avec l'épilepsie; il peut prendre des positions complexes et danser, en retrouvant son souffle entre les crises. J'adore la danse et aussi les arts martiaux et entre souffrances, crises, torsions indépendantes de ma volonté, je libère cette énergie de la danse et aussi des chorégraphies martiales qui font un bien fou.

    Je te souhaite de pouvoir en dépit de ce que tu éprouves donner libre cours à ta passion, à ta façon... le tout est de se sentir bien en soi et d'être heureux de ce qu'on fait

    Merci pour ce choix de tableau, bonne soirée

    Cendrine

      • Dimanche 17 Mai à 19:28

        Oui j'ai pratiqué moi aussi, comme je le dis plus haut à mon niveau et à mon rythme. Maintenant je ne fais plus grand chose, surtout de la marche et un peu de piscine, lorsqu'elle n'est pas fermée comme en ce moment. J'admire ta détermination et je comprends que cela puisse t'aider, tout ce qui permet de trouver un semblant de contrôle de son corps. Au fil des expérience, j'ai compris que mon rapport à la danse est très intime, et j'ai besoin de liberté. C'est pour ça que j'ai eu du mal avec toutes les danses codifiées. Comme tu le dis si bien, l'important c'est de trouver ce qui nous convient. Merci pour ce beau commentaire.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :