• La nuit des Romantiques : le cauchemar de Füssli

     

    La nuit des Romantiques : le cauchemar de Füssli

    Le Cauchemar Johann Heinrich Füssli 1781 -  Detroit Institute of Arts

     

    La nuit était chère aux Romantiques et Füssli, tout comme son contemporain William Blake a été très inspiré par la nuit et les êtres qui la peuplent.

    "La nuit romantique s’ouvre sur les clartés mourantes  du siècle des Lumières. L’artiste se détourne des certitudes de la raison et de la science pour explorer d’autres voies, celles de l’impalpable, des émotions et de l’irrationnel." museevieromantique.paris.fr

    L'oeuvre de Füssli est devenue célèbre, et a été interprétée de diverses manières. Le démon et le cheval simplement vus comme la matérialisation du cauchemar, ont pris depuis, des connotations plus spécifiques et notamment avec les idées freudiennes sur le subconscient. Cette connotation sexuelle a profondément choqué les Londoniens de l'époque lorsque le tableau a été exposé en 1782 à la Royal Academy. Mais depuis sa notoriété a inspiré d'autres œuvres, à l'artiste lui-même, jusqu'à être utilisée pour des caricatures. Wikipedia

    Johann Heinrich Füssli ou Henry Fuseli (1741-1825) est un peintre et écrivain britannique d'origine suisse. Très tôt il est attiré par la représentation des sujets fantastiques, nouveaux à l'époque. Il a été inspiré par la littérature, Shakespeare, Dante, ainsi que  l'épopée germanique des Nibelungen. Les surréalistes ont vu en lui un de leurs précurseurs. Wikipedia

    En parlant de Shakespeare, j'avais retenu aussi Lady Macbeth somnambule, représentée par Füssli, et en parallèle vue par Delacroix,

     

    La nuit des Romantiques : le cauchemar de Füssli

    Füssli Lady Macbeth somnanbule, 1749 Musée du Louvre - à gauche

    Lady Macbeth somnambule, 1850, Eugène Delacroix, Collection privée - à droite

    près d'un siècle d'écart entre les deux, et on le voit, si la thématique est la même, la manière est différente.

    fussli-et-la-peinture-shakespearienne

     

    Alors oui, le thème de cette semaine pour le Tableau du Samedi,  était "peindre la Nuit", et j'ai un peu extrapolé en m'orientant vers la symbolique de la nuit, j'espère que les co-participants me le pardonneront.

    La nuit des Romantiques : le cauchemar de Füssli

    En souvenir de Lady Marianne qui portait ce challenge nous continuons à parler de peinture tous les samedis.

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Deux mots sur le peintre, et on partage. Et voilà ! 

     

     

    Et vous, comment avez vous vu la Nuit en peinture cette semaine ?

    Amande Douce : ICI la Nuit de Walpurgis, la légende en mode revisitée

    Annie du Chemin ICI Nuit de pluie

    Covix   ICI  : Paris la Nuit

    Jazzy   ICI  : l'exposition du Centre Pompidou Metz

    Kimcat ICI  : Un chat, la lune et la neige

    Lilou    ICI La vie la Nuit  

    Mireille 29 - ICI  : Danser la Nuit 

    Monica-Breiz  ICI - Nuit étoilée 

    Pulsatilla  ICI - images positives de la nuit 

    Tortue ICI - La Nuit colorée

    Zazarambette  ICI - la Nuit étoilée rêvée par des peintres différents

     

    « Les animaux du Parc Jouvet en mode circassien Le thème pour le Tableau du samedi des 15 et 22 mai 2021 »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 8 Mai à 10:26

    Deux très belles toiles Fardoise. Une préférence pour le Füssli.

    Bises et bon samedi

      • Samedi 8 Mai à 10:54

        Pour ma part j'ai un faible pour Delacroix sarcastic

    2
    Samedi 8 Mai à 11:11

    our 

     la toile de Fussili , quelle beau tableau  , 

     inconnu pour  moi , mais   j 'aime bien tes trouvailles , qui me rapporte toujours  de nouvelles connaisances 

     bonne journée pour toi 

     bises  Fardoise 

      • Samedi 8 Mai à 13:01

        Oui, une belle découverte pour moi aussi. C'est tout l'intérêt du Tableau du Samedi. Bonne journée à toi aussi

    3
    Samedi 8 Mai à 12:28

    Une superbe toile ce cauchemar de Füssli , oui j'imagine que les interprétations freudiennes en ont fait une interprétation des plus suggestive. J'aime bien aussi l'autre version avec le cheval nettement plus en lumière .

    Bon week - end 

    Bises 

      • Samedi 8 Mai à 13:02

        Oui, on imagine, il y a des gens qui n'ont que cela à faire. Je préfère admirer le tableau pour son esthétique. Bon week end à toi aussi

    4
    Samedi 8 Mai à 12:32

    Une belle découverte; merci!

    Bonne journée

    Bisous

      • Samedi 8 Mai à 13:02

        Oui, merci au Tableau du samedi.

    5
    Samedi 8 Mai à 13:15

    Le cauchemar, ce titre invoque que la belle dort. Et pourtant elle semble plus morte qu'endormie. Le cheval avec ses yeux globuleux semble horrifié, terrorisé.  Il y a un sentiment de terreur dans cette oeuvre.  Peut être le viol est il le thème mais bizarrement, ce n'est pas ce que je ressens. C'est une scène d'horreur.  Et puis Freud et ses consorts, je ne les aime pas beaucoup.  Tout ramener au sexe, ça me parait un peu léger. Et pire encore, dénier aux enfants victimes d'abus, leur statut de victime, ça m'est insupportable. Mais ce n'est pas le sujet. 

    Quant aux deux oeuvres suivantes, j'aime beaucoup celle de Füssli, son opposition entre le sombre et la lumière. 

    Bonne journée Fardoise 

      • Samedi 8 Mai à 14:48

        C'est vrai qu'elle semble plus morte qu'endormie. Mais pour le reste, ce n'est que par la suite que l'on a vu autre chose que les démons du cauchemar, les monstres de la nuit. Le sujet c'est ça. On peut voir dans posture comme une extase, celle de la période baroque, qui peut être mystique. Mais là aussi, c'est extrapoler.  Il faut aller chercher dans la symbolique, ce que nous ne savons plus faire. N'oublions pas que nous somme ici chez les Romantiques, tout est exacerbé.

    6
    Samedi 8 Mai à 17:32

    Pamée, à demie morte et endormie, assaillie par les démons, puisse la belle se réveuller et vivre.

     

    Désolée pour le retard Fardoise, je fais comme je peux en ce moment.

    Merci à toi

    http://desfees-desnains-et-monjardin.eklablog.com/nuit-de-pluie-a207649468

      • Samedi 8 Mai à 18:00

        Pas de souci Annie, je comprends, moi-même je n'étais pas très en avance aujourd'hui.

    7
    Samedi 8 Mai à 18:28

    Que c'est beau !

    Biz

      • Lundi 10 Mai à 09:37

        Merci d'approuver mon choix . Bises

    8
    Samedi 8 Mai à 19:05

    Un joli clair obscur sur trois tableaux..   Je découvre  la toile de Delacroix ainsi que celle de Johann Heinrich Fussli.  Douce soirée Fardoise ..

    Pas de tableau la semaine prochaine blog en pause..

     

      • Lundi 10 Mai à 09:37

        Merci, c'est noté pour la semaine prochaine et bon repos. A bientôt

    9
    Lundi 10 Mai à 07:57

    Emouvant ce tableau 

    Je te souhaite une belle semaine en devenir 

      • Lundi 10 Mai à 09:37

        Merci, à toi aussi. Ici elle commence avec la pluie.

    10
    Mardi 11 Mai à 19:11

    Ce Füssli...je me souviens de l'effet qu'il m'a fait la première fois que je l'ai vu ! C'est vraiment le cauchemar yes

    Lady Macbeth vue par Delacroix est très réaliste et impressionnante, celle de Füssli est plus artificielle, on la dirait sortie d'un opéra.

      • Mercredi 12 Mai à 10:08

        Je constate que nous nous rejoignons sur la Lady Macbeth de Delacroix. Mais sommes nous encore dans le Romantisme ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :