• Les baigneuses de Craig Hanna

     

     

    Les baigneuses de Craig Hanna

    THE BATHERS, acrylique et encre sur perpex 2012 Craig Hanna

     

    Elles m'ont tapé dans l’œil ces baigneuses,  loin des formats standardisés de la mode, sauf par leur maigreur... C'est l'occasion aussi de parler d'un peintre contemporain qui est retourné aux codes classiques en les détournant avec les techniques actuelles (notamment la peinture sous plexiglas) et surtout nos préoccupations, ici l'apparence. Lorsqu'on ne répond pas aux standards, on se sent fragilisé, on a peur de se montrer. 

    Je me reconnais tellement en elles. Moi qui aime tant l'eau et attend avec impatience de pourvoir retourner à la piscine, je l'appréhende aussi, car il faut se montrer telle que l'on est, avec un corps changé par l'âge, portant les traces de tous les aléas de la vie, et, il faut bien le dire, si défiguré, que l'on ne se reconnait pas. J'attends donc l'été, la chaleur aussi, pour y retourner. Il y a même des périodes où il n'y a que peu de monde... A condition que l'on puisse partir en vacances. C'est un peu mes vacances à moi.

     

    Graig Hanna sur Wikipedia

    https://fr.wikipedia.org/wiki/H._Craig_Hanna

     Né aux États Unis en 1967 il vit et travaille en France. 2012, l'année de cette œuvre, semble avoir représenté un tournant dans  son travail.

     

    Pour le tableau du samedi, pour ce samedi et le suivant le thème est :

     "Nous sommes sortis du confinement et avons repris une vie presque "normale". Alors, en avez vous déjà profité pour reprendre certaines de vos activités de loisir préférées, attendez vous l'été pour certaines (activités), comme moi, la natation " 

     

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions,deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne que nous n'oublions pas...

     

    Toutes nos participations sur le blog de Lilou, Lilou Soleil  

    « Une visite commémorative au "Mur des Offrandes" La peinture et la photographie - suite pour le tableau du samedi »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 20 Juin à 09:41

    Une belle découverte Fardoise, et un tableau qui interpelle. Maigre, gros, difforme, il faut s'accepter comme on est, et comme le disait ma grand-mère, "on ne peut pas être et avoir été". Les stigmates du temps font bien des dégâts ! 

    Bises et bon weekend

      • Samedi 20 Juin à 09:55

        et l'on se doit de les accepter... Bises

    2
    Samedi 20 Juin à 09:57
    Lilousoleil

    c'est une belle découverte mais il est dommage que le sourire n'éclaire pas leurs visages ! 

    avec le sourire

      • Samedi 20 Juin à 10:05

        Il faut dire qu'elles n'ont pas l'air heureuses, peut être le seront elles plus lorsqu'elles seront dans l'eau. Moi c'est ce qu'il m'arrive, une fois dans la piscine, j'oublie tout et je peux sourire.

    3
    Samedi 20 Juin à 10:29

    On est comme on est, l'intérieur est le plus important! Le tout être en bonne santé!

    Bonne journée, bon choix

    Bisous

      • Samedi 20 Juin à 10:48

        Tout à fait, c'est inestimable d'être en bonne santé, et pouvoir se bouger contribue à le rester. Bonne journée

    4
    Samedi 20 Juin à 10:45
    marine D
    Elles sont de grands pieds, maigres, et pas joyeuses mais belles quand même, des femmes qui savent vivre leur vie telle qu'elle est...
      • Samedi 20 Juin à 10:49

        C'est important de savoir accepter ce que l'on est.

    5
    Samedi 20 Juin à 11:25

    Bonjour Fardoise, un choix saisissant ! La même femme, ou deux jumelles ? Une expression du visage qui intrigue, très préoccupée mais tu nous donnes des pistes dans ta réflexion personnelle. Moi aussi j'aimerais bien aller me baigner, surtout si j'avais un si joli maillot (pour sourire) ! A leur place, vois-tu, même atteinte par l'âge, je n'aurais pas de complexes, le corps reste joliment musclé, pas un pouce de graisse ! Tu as raison, croyons-nous en vacances et prêtes à aller nous baigner, sans penser que nous ne sommes pas des canons de beauté ! Bises !

      • Samedi 20 Juin à 14:34

        Je pense bien sûr que ce n'est pas parce qu'on n'est pas un canon de beauté que l'on n'a pas le  droit de se baigner, mais l'appliquer à soi-même est plus compliqué ^^ Les dames de la peinture ne devraient pas avoir tant de complexes que ça...

    6
    Samedi 20 Juin à 14:08

    ah  c'est un tableau original , que l 'on aborde pas  toujours  dans  ces poses et couleurs 

     une découverte  comme toujours  dans tes  choix 

     kénavo 

      • Samedi 20 Juin à 14:36

        Merci. C'est vrai que cette peinture est un peu sans concessions, mais c'est justement ce qui m'a plu.

    7
    Samedi 20 Juin à 16:10

    Je découvre ce peintre et cette technique particulière , quant aux nageuses elles n'ont pas à rougir de leur corps ,  elles n'ont pourtant pas l'air bien heureuses . J'aime nager et j'ai hâte de retourner à la mer mais je pense que ce ne sera pas encore pour cette année .

    Bon week - end 

    Bises

      • Samedi 20 Juin à 17:46

        Dommage. J'espère pouvoir retourner à la piscine, cela me suffit smile C'est vrai qu'elles n'ont pas l'air heureuse, mais on ne sait pas vraiment pourquoi, j'ai supposé qu'elles étaient mal à l'aise, mais il y a peut être autre chose ?

    8
    Samedi 20 Juin à 17:52

    Peut-être parce que la piscine n'est pas vraiment mon truc, mais elles me donnent un certain malaise ces baigneuses, comme si sorties de l'eau elles n'étaient plus dans leur élément.

    Bonne soirée à toi, l'amoureuse des peintres.

    9
    Dimanche 21 Juin à 09:18

    Tiens, je pensais au contraire qu'elles n'étaient pas encore entrées dans l'eau... C'est peut-être toi qui a raison.  Je pense qu'elles sont là justement pour nous mettre un peu mal à l'aise. Peut-être d'anciennes nageuses épuisées par des années d'entraînement et de compétitions ?

    10
    Dimanche 21 Juin à 16:27

    Oh c'est un excellent choix !

    Bisous

    11
    Lundi 22 Juin à 20:54

    Superbe ! J'aime beaucoup Craig Hanna à qui j'ai consacré un billet en juillet 2019.

    http://amandedouce.eklablog.com/samedi-le-tableau-du-samedi-h-craig-hanna-figuration-contemporaine-a166721532

    Ton choix m'a remis en mémoire ce peintre talentueux ! Merci !

      • Mardi 23 Juin à 18:58

        Quel plaisir en effet de retrouver ce peintre, le portrait notamment est saisissant. Le tableau du samedi permet de belles rencontres.

    12
    Citronbleu
    Mardi 23 Juin à 23:07
    Intéressant le choix de cette peinture que je connais. Dommage qu'elles ne soient pas souriante s mais elles seules savent pourquoi enfin plutôt le peintre ;) pourquoi ol les a représentés ainsi.
    Il est sur qu'il y a de moins en moins de personnes maigres ce qui peut rendre ces personnes encore plus mal a l'aise de se montrer comme elles sont .... Il faut dire aussi que le regard des autres est et reste impitoyable ... si on est attentif, on le constate tous les jours en observant les yeux fixés et pas forcément tres discrètement ....
    hrrp://lagazettedecitronbleu.eklablog.com
      • Mercredi 24 Juin à 07:14

        Pour la maigreur, je ne suis pas certaine. Je pense qu'elle est plutôt à la mode, peut être un peu moins, mais tout de même... Ceci dit, on a toujours une, ou plusieurs, raisons de douter de son corps, il peut difficilement correspondre aux critères de la mode (la perfection n'existe pas), et si l'on  ne peut, ou ne veut pas avoir recours à des subterfuges il faut bien s'assumer tel que l'on est. 

    13
    Mercredi 24 Juin à 16:24

    Je ne les trouve pas maigres du tout, ces baigneuses, elle sont minces, osseuses, grandes. Je ne pense pas que ce soient des nageuses professionnelles, elles n'ont pas les épaules assez carrées. Simplement deux femmes qui portent le même maillot de bain, peut-être font-elles partie d'un club. Leurs pieds sont immenses, je trouve happy

      • Jeudi 25 Juin à 07:16

        Oui c'est vrai que leurs pieds sont plutôt grands, et surtout le peintre les a encore mis en avant avec la couleur. Ce ne sont, en effet, pas des nageuses professionnelles, tu as raison. Simplement des femmes plutôt mal dans leur peau. Et, en même temps, sous leur air sévère, elles ont l'air de s'affirmer.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :