• Pour le tableau du samedi, le mythe du paradis perdu

     

    Le thème "c'était mieux avant", à part pour les vieux ronchons, ou plutôt surtout pour eux(*), est relié à l'idéalisation du passé et tous les mythes sur le paradis perdu... perdu souvent à cause d'une femme d'ailleurs. Et j'ai rapproché deux tableaux d'Odilon Redon, l'un de mes peintres préférés, qui a beaucoup évoqué les allégories, 

     

    Pour le tableau du samedi, le mythe du paradis perdu

     

    deux femmes dans leur nudité évoquent à gauche le printemps et à droite Pandore, celle par qui le malheur est arrivé dans la mythologie gréco-romaine.

    Odilon Redon - Le Printemps, 1883  Musée des Beaux-Arts Pouchkine, Moscou, Russie -

    http://benita-musee.blogspot.com/ ( n'ayant jamais vu l'original, j'ai choisi cette représentation, en espérant qu'elle est fidèle) 

    Pandore (1914), huile sur toile, New York, Metropolitan Museum of Art.

     

    Deux œuvres éloignées dans le temps mais font partie de celles qui sont lumineuses, colorées en douceur, et dégagent une vraie sensualité. On sait qu'Odilon Redon a su aussi produire des œuvres sombres, et même très sombres, notamment dans ses gravures. Ainsi, le printemps peut   symboliser cette idée de bien être, de ces temps que l'on peut regretter, en quelque sorte le paradis sur Terre ;  et Pandore, la femme qui dans son innocence a ouvert la boîte qui contenait tous les maux de la terre et les a laissés se répandre. 

    En plus de l'idéalisation et du mythe, certains considèrent aussi, qu'après cette période l'art a sombré dans le chaos de l'abstraction, et que d'une certaine manière les symbolistes, encore plus les impressionnistes, sont les derniers avec qui la peinture "c'était mieux avant." A moins que ce ne soit le début de la déconstruction ?

     

    (*) on peut leur conseiller le livre de Michel Serres "C'était mieux avant" et il répond non bien sûr.  http://www.lacauselitteraire.fr/c-etait-mieux-avant-michel-serres

     

    Pour le tableau du samedi :

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions,
    deux mots sur le peintre, et on partage.

    En souvenir de Lady Marianne qui a porté ce challenge sur son blog,

    retrouvez les autres propositions sur le blog de Lilou - Lilou Soleil

     

    « une gloriette dans la forêt pour le clic clac du vendredi Confinée »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Mars à 11:38

    Excellent rapprochement de ces deux toiles, j'aime beaucoup.

    Bisous, bisous

     

    2
    Samedi 21 Mars à 11:42

    J'aime beaucoup ce rapprochement, bons choix!

    Belle journée

    Bisous

    3
    Samedi 21 Mars à 11:47

    Quand je les ai trouvées, cela a été comme une évidence. yes

    4
    Samedi 21 Mars à 13:22
    Tres beaux ces tableaux je ne sais lequel je préfère mais j aime les couleurs du premier

    Bonne journée pour toi

    Kenavo
    5
    Samedi 21 Mars à 15:33

     Très bonne comparaison.. je suis assez sensible au tableau de Redon.. Et je découvre œuvre de Pandore...  

      Au début j'avais pensée à la peinture abstraite, quand on reste bêtement devant un tableau, en disant ça de la peinture ... C'était mieux avant... Bonne journée bise..

    6
    Dimanche 22 Mars à 18:51

    Quel beau rapprochement.

    J'aime beaucoup.

    Bises

    7
    Dimanche 22 Mars à 19:19

    Moi aussi j'aime beaucoup Odilon Redon, la douceur, les nuances, on entre dans un ailleurs intemporel...

    Un choix fort séduisant, merci

    Cendrine

    8
    Dimanche 22 Mars à 19:21

    C'était peut-être le début de la déconstruction, mais pas la fin de la peinture, elle existe encore et elle existera toujours. Une autre porte s'est ouverte par l'abstraction, mais il y a toujours des artistes qui restent attachés à une représentation de la réalité et qui le font très bien. La gamme s'est enrichie.

    Odilon Redon, c'est le monde du rêve qui s'ouvre sous nos yeux. yes

      • Lundi 23 Mars à 08:55

        C'est ce que je pense aussi, la peinture n'est pas morte, bien au contraire, et j'aime beaucoup l'abstraction. J'ai bien dit que c'était ce que "certains pensaient". L'abstraction a gagné ses galons et avec l'aventure de l'art contemporain on est allé tellement plus loin yes Personnellement la période que j'aimais le moins était la période classique (Louis XIV Louis XV, les XVII XVIIIe) et j'ai appris à nuancer, il ne faut jamais mettre tous les artistes dans le même sac et rejeter une période entière. C'est la même chose avec l'art contemporain, il faut apprendre à connaître et apprendre à voir. 

        Odilon Redon je l'ai toujours aimé, mais une exposition me l'a confirmé. J'aime même ses œuvres noires.

    9
    Lundi 23 Mars à 12:43

    Oui, il faut être ouvert(e) à tout et faire ses propres choix.

      • Lundi 23 Mars à 16:12

        et ne pas avoir peur l'évoluer

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :