• Les fenêtres d'Edward Hopper

     

    Le thème du tableau de ce samedi est, confinement oblige,

    Par la fenêtre ouverte

     

    Qui, mieux qu'Edward Hopper nous parle du confinement ? Les fenêtres peuvent être ouvertes, elles n'offrent pas vraiment une ouverture vers l'extérieur. La solitude et l'isolement des personnages reste étouffante.

     

     

    Les fenêtres d'Edward Hopper

    Hotel by a railroad, 1952 Pinterest

     

     

    "Peintre de la mélancolie, Edward Hopper habite le silence et la solitude comme personne."

    Edward Hopper, peintre de la solitude une vidéo sur Facebook

     

    Les fenêtres d'Edward Hopper

    Morning Sun, 1952, © Columbus Museum of Art, Columbus, OH, US - https://www.barnebys.fr/blog/

     

    Ce n'était pas mon premier choix, je voulais opter pour un tableau de la période du fauvisme avec des couleurs vives et un beau paysage, si possible maritime... Et puis, je suis tombée sur des œuvres d'Edward Hopper que je n'ai pas encore pu évoquer dans cette rubrique du "tableau du samedi". Un peintre majeur de notre époque et ses toiles trouvent un écho tout particulier à notre isolement actuel, comme un signe prémonitoire.

     

    Le samedi,on présente un tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plaît ou nous émeut, ou nous trouble. Et voila.
    Vous n'avez pas fait les beaux arts ? moi non plus, on parle d'émotions, deux mots sur le peintre, et on partage.

     en souvenir de Lady Marianne

     Toutes nos participations sur le blog de Lilou : Lilou Soleil

     

     PS, j'ai modifié ma publication, car j'ai eu des doutes à propos du tableau que j'avais publié, intitulé Edward et Jo Hopper, je ne le retrouve pas dans les listes attribuées à l'artiste, le blog qui le publie ne cite pas ses sources. Heureusement un contact Facebook m'a soufflé la solution :

    https://www.georgedeem.org/search/view/Edward-and-Jo-HopperExcursion-into-Philosophy-1995-01-01

    « En photo avec Elefandret de BarcelóAutoportrait à la manière de ceux du Fayoum »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 18 Avril à 09:11

    Belle découverte pour moi, j'aime tes choix, tu verras le mien plus classique!

    Bisous

    2
    Samedi 18 Avril à 09:46
    Lilousoleil

    en ces temps de confinement cela fait du bien de trouver des fenêtres... Pas les même toiles mais aussi superbe... 

    avec le sourire

    3
    Samedi 18 Avril à 09:47

    Le couple Hopper ne semble franchement pas gai. Joli peinture de cette jeune femme qui songe devant la fenêtre ouverte. Merci pour cette présentation Fardoise.

    Bises et bon week-end

    4
    Samedi 18 Avril à 10:05

    De bon choix je trouve que ses visages sont durs dans sa peinture, même sur cette femme regardant vers extérieur qui est beaucoup plus gaie que celui du couple . Ces tableaux représentent bien ce qui se passe avec le confinement.. Doux week-end.

    5
    Samedi 18 Avril à 11:01

     bonjour 

     des trouvailles pour moi 

     je ne connait pas du  tout  ces peintures 

     la derniére me plait bien  la pose et la fnêtre  grande ouverte  sur la ville 

     bonne journée pour toi 

     kénavo Fardoise 

    6
    Samedi 18 Avril à 11:07

    Oui, la peinture de Hopper n'est pas gaie, elle dépeint la solitude de notre monde moderne, et elle convient bien à cette période  de confinement.

    7
    Samedi 18 Avril à 17:20

    Avec Hopper il faut faire attention parce que certains cinéastes ou photographes tels que Ed Lachman ou Richard Tushman ont créé des imitations du monde de Hopper très bien faites et on peut s'y tromper. Recherche sur internet, tu verras quelques unes de leurs oeuvres, c'est bluffant. 

      • Samedi 18 Avril à 17:54

        C'est ce que j'ai fait, et ce n'est pas facile de s'y retrouver. Du coup j'ai opté pour des valeurs sûres. yes

    8
    Samedi 18 Avril à 18:24

    C'est toujours le même problème, mais c'est de toute façon bien dans le style de Hopper, et la toile donne bien cette sensation d'attente en solitaire, même au milieu des autres.

    Bonne soirée,

    Annie

    9
    Dimanche 19 Avril à 14:20

    La fenêtre nous offrent tant de perspectives dans les arts et dans la réalité;..

    Heureusement qu'existent des fenêtres pour"aérer" nos poumons et esprits mais comme le montre Hopper, il y a toujours une mélancolie, un sentiment d'enfermement malgré ce qui paraît "ouvert".

    Merci pour ton choix et tes mots pleins de sensibilité

    Je te souhaite un doux après-midi, amitiés

    Cendrine

    10
    Dimanche 19 Avril à 19:25

    C'est un excellent choix 

    C'est le peintre qui es à l'honneur avec le confinement... Il sait peindre la solitude...

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :