• Calligraphies et enluminures

     Contrairement à la majorité des illustrations de ce blog, certaines reproductions ne peuvent être agrandies par un clic de souris.

  • Kalenda Maia

    Initiale d'après les manuscrits de Citeaux, et texte en caroline.

    Il ne s'agit là que d'un "essai" dans lequel j'ai un peu bouleversé le texte, et que je n'ai pas concrétisé par une composition définitive.

    Premiers vers de l'estampie composée par Raimbaut de Vaqueyras :

    "Kalenda maia

    Ni fueills de faia

    Ni chans d'auzell      ni flors de glaia

    Non es qe'm plaia,

    Pros dona gaia,

    Tro q'un isnell     messagie aia

    Del vostre bell cors,      qi.m retraia

    Plaze novell        q'amors m'atraia

    E jaia

    E. me traia

    Vas vos,     donna veraia

    E chaia

    De plaia

    'L gelos anz qe.m n'estraia."

     

    "Ni le premier jour de mai,

    ni la feuille du hêtre,

    ni le chant des oiseaux, ni la fleur de glaïeul

    ne sauraient me réjouir.

    Dame noble et joyeuse,

    tant que je ne verrai pas venir, de la part de votre gente personne un messager rapide

    qui me dépeigne plaisir nouveau qu'Amour et Joie m'apporteront,

    tant que je ne me rendrai pas auprès de vous, Dame sincère

    et que le Jaloux ne sera pas tombé sous les coups,

    avant que je ne vous quitte."

     Et plus :

    Texte et traduction proposés par Suzanne Trompette dans son ouvrage :

    « A propos de Raimbaut de Vaqueiras » – Image Concept 84370 Bédarrides – 1999

    et sur www.trobar.org, site qui propose des traductions... en anglais.

    Article sur Raimbaut de Vaqueyras sur mon autre blog : http://fardoise.eklablog.com/raimbaut-de-vaqueiras-a115156214

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     


    2 commentaires
  •  

    Avec une "contemporaine"

     

    Reprise du travail de calligraphie, après une interruption de plusieurs semaines... Travail à l'atelier d'Avignon sur une citation de Confucius avec une police contemporaine et sur un format imposé.

    La citation :

    "Une marche de mille lis commence toujours par le premier pas."


    votre commentaire
  • Après une première réalisation ICI, et plusieurs études intermédiaires, le texte en quadrata ICI, est repris dans la même gamme, et cela donne ça :

     

    après le barbouillage...

     


    4 commentaires
  • suite de l'article "juste avant le barbouillage" ICI

     

    et après...

     

    Premier essai, "autour de la Quadrata" - et de la contemporaine

    La phrase que j'ai choisi d'illustrer est :

    "Il faut parfois partir, quitter son monde, pour mieux en cerner les contours"

    Interview de Philippe Descola dans Télérama, à propos de son reportage sur les indiens Achuar.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique