• Vu dans un endroit public pour signaler l'usage des caméras de vidéo surveillance.
    Après une longue attente, on se demande si on n'a pas mis les doigts dans son nez pour passer le temps... Tout tic ou toc qu'on aime bien cacher d'habitude.
    Un moment de solitude au milieu de la foule.

    L'humour fait-il passer plus facilement la chose ?
    Les caméras sont partout, insidieuses, discrètes et silencieuses.
    Je me demande souvent si elles filment vraiment.
    Il se passe si rarement quelque chose d'intéressant.

    Vous sentez vous mieux lorsque vous détectez les caméras,
    un sentiment de sécurité ?
    de protection ?
    ou un malaise ?

    Mais c'est sûr on vous observe !

    souriez vous êtes filmés

     

     

     

     

     

     

    la photo souvenir : Yeux égyptiens

    Musée lapidaire Avignon

    Article repris de mon ancien blog "Encrer le Monde"

     

     


    votre commentaire
  • L'exposition inaugurée à Livron sur Drôme s'est déplacée pour le mois de janvier 2018 à la médiathèque d'Aouste sur Sye, près de Crest.

     

    Exposition "Le pourquoi des villages perchés" à la médiathèque d'Aouste

    La météo hier, lors de l'installation, était comment dire, plutôt orageuse...

    On retrouve quelques panneaux explicatifs, les très belles photographies d'Hervé Penel, et quelques peintures, ceux pour ma part, la tour de Mercurol au printemps, et Crussol en automne,

     

    Exposition "Le pourquoi des villages perchés" à la médiathèque d'Aouste

    depuis le bas du village de Guilherand

     

    Exposition "Le pourquoi des villages perchés" à la médiathèque d'Aouste

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                     vendredi de 16h30 à 18h

     

    Les villages perchés : un héritage médiéval sur 'Les Dits de Fardoise"

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Voeux pour 2018

    J'ai choisi cette fleur de capucine,
    à la fois si commune, jusque dans nos assiettes,
    et originale, qui se présente à l'envers,
    virevoltante comme le tutu d'un petit rat,
    pour souhaiter un peu de légèreté dans notre actualité
    de la couleur aussi dans un monde souvent trop gris
    Meilleurs vœux à toutes et tous
    à la flore et à la faune aussi
    que nous leur fichions un peu la paix !

     

    Repris de mon autre blog, consacré en priorité aux plantes, http://rencontresavecdesplantes.blogspot.fr/


    1 commentaire
  • Les géraniums

     

    D'après une nature morte de Cézanne - en fait une recherche sur les couleurs.

     

    Les géraniums

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme le disait Aragon, "tout le monde n'est pas Cézanne",

    cela se confirme.

     

     


    3 commentaires
  •  

    Etoiles en pain d'épice

     

    A partir d'une recette de "bredele"

    Ingrédients :

    • 350 gr de farine
    • 125 gr de sucre roux – j'ai pris du sucre de canne « commerce équitable »
    • 200 gr de miel – de préférence du miel de bruyère
    • 75 gr de beurre
    • 1 œuf
    • 1 cuillère à café d'épices – mélange à pain d'épice - j'ai pris du gingembre, de la cannelle et de la cardamome
    • 1 cuillère à café de cacao - omise cette année
    • 1 cuillère à café de poudre à lever – de préférence à la levure chimique
    • 1 cuillère à soupe de schnaps – à défaut toute autre eau de vie ou alcool fort – j'avais choisi du cognac
    • on peut ajouter 60 gr de poudre d'amande

    pour le glaçage :

    • 250 gr de sucre glace - +ou-  plus il y a de sucre glace plus le glaçage est épais et blanc
    • le jus d'un demi citron
    • 1 blanc d'oeuf

    Préparation :

    Dans une casserole faire fondre le beurre, ajouter le sucre et le miel, jusqu'à ce que le mélange soit homogène.  Laisser refroidir, puis ajouter à la farine dans laquelle on a incorporé les épices, la poudre à lever, la poudre d'amandes. Ensuite, l’œuf et l'alcool. Travailler puis laisser reposer une heure au moins au réfrigérateur.  

    Abaisser puis découper à l'aide d'emporte-pièces, selon les formes voulues. Déposer sur du papier cuisson et faire cuire à four à 180° 8 à 10 minutes.

    Laisser refroidir puis tremper dans le glaçage ci-dessus.

     

    Ce n'est pas une tradition de ma région, ni de mon enfance, mais j'adore les pains d'épices de Noël.

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires