• Les géraniums

     

    D'après une nature morte de Cézanne - en fait une recherche sur les couleurs.

     

    Les géraniums

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme le disait Aragon, "tout le monde n'est pas Cézanne",

    cela se confirme.

     

     


    3 commentaires
  •  

    Etoiles en pain d'épice

     

    A partir d'une recette de "bredele"

    Ingrédients :

    • 350 gr de farine
    • 125 gr de sucre roux – j'ai pris du sucre de canne « commerce équitable »
    • 200 gr de miel – de préférence du miel de bruyère
    • 75 gr de beurre
    • 1 œuf
    • 1 cuillère à café d'épices – mélange à pain d'épice - j'ai pris du gingembre, de la cannelle et de la cardamome
    • 1 cuillère à café de cacao - omise cette année
    • 1 cuillère à café de poudre à lever – de préférence à la levure chimique
    • 1 cuillère à soupe de schnaps – à défaut toute autre eau de vie ou alcool fort – j'avais choisi du cognac
    • on peut ajouter 60 gr de poudre d'amande

    pour le glaçage :

    • 250 gr de sucre glace - +ou-  plus il y a de sucre glace plus le glaçage est épais et blanc
    • le jus d'un demi citron
    • 1 blanc d'oeuf

    Préparation :

    Dans une casserole faire fondre le beurre, ajouter le sucre et le miel, jusqu'à ce que le mélange soit homogène.  Laisser refroidir, puis ajouter à la farine dans laquelle on a incorporé les épices, la poudre à lever, la poudre d'amandes. Ensuite, l’œuf et l'alcool. Travailler puis laisser reposer une heure au moins au réfrigérateur.  

    Abaisser puis découper à l'aide d'emporte-pièces, selon les formes voulues. Déposer sur du papier cuisson et faire cuire à four à 180° 8 à 10 minutes.

    Laisser refroidir puis tremper dans le glaçage ci-dessus.

     

    Ce n'est pas une tradition de ma région, ni de mon enfance, mais j'adore les pains d'épices de Noël.

     

     


    votre commentaire
  • Violoncelle

    Enseigne photographiée à Toulouse

     

    Cette enseigne originale et belle me rappelle mon court apprentissage de cet instrument exigent et difficile. Si je n'étais pas, et ne suis toujours pas, douée pour la musique, je garde un souvenir ému de cette période. C'était à Mâcon, dans les années quatre vingt-dix, j'étais déjà avancée en âge et si, en travaillant beaucoup, j'avais pu faire des progrès rapides, je ne suis jamais, jamais, parvenue à jouer à peu près bien.

    J'ai au moins pu réaliser un rêve, très important pour moi, m'initier à la musique.Merci à celles et ceux qui l'ont permis en donnant de leur temps et de leur patience.

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Rêves de Toscane

     

    Deux reconstitutions à partir de photos qui ne sont pas les miennes, pour une Toscane rêvée. A gauche la toile la plus récente, à droite, le tableau date déjà de l'an dernier.

     


    2 commentaires
  • Les amandes

     

    Occupée à casser les amandes sur un morceau de rail de chemin de fer... no comment... je suis très concentrée. C'était à Visan (enclave du Vaucluse - qui était une "capitale" des amandes et fournissait notamment les nougatiers, dans les années 50. 


    votre commentaire